Brognano, un nouveau nom prometteur

Coup d’essai réussi pour le tout premier show de Nicola Brognano. Le jeune designer de 27 ans d’origine calabraise, qui a lancé sa marque de prêt-à-porter féminin au printemps 2015, a montré qu’il avait un point de vue. Mais aussi la maîtrise pour l’exprimer, proposant un chic contemporain recherché.

Nicola Brognano alterne looks couture ultra chic... - Brognano

Ainsi, une boule en tulle se porte sur les épaules comme une pèlerine cocon avec des pantalons vernis, une micro-robe en mousseline de soie transparente emprisonne dans de volumineuses manches gigot une pluie de plumes jaunes, tandis que la robe tablier est entièrement brodée à la main.

Le styliste a présenté vendredi à Milan une collection intéressante, témoignant d’une belle habileté à construire un vestiaire équilibré, où couture et détails précieux se mélangent parfaitement avec des pièces plus quotidiennes. Comme cette classique chemise pour homme, qui se rallonge et se transforme dans le dos en longue robe à volants ou cette robe du soir bustier, tout en tulle vaporeux fluo ou noir, qui s’enfile sur un simple t-shirt.

La mode ? Nicola Brognano est tombé dedans au berceau, comme il nous l’explique en backstage : « Ma mère avait un atelier de robes de mariée et, enfant, je m’amusais à dessiner et créer des vêtements. C’est ma passion. Je n’aurais rien pu faire d’autre ! »
 
De fait, tout s’est déroulé très vite pour ce talent prometteur. Diplômé de l’Istituto Marangoni, en sortant de l'école, il travaille pour Giambattista Valli sur ses lignes de prêt-à-porter et de haute couture, puis chez Dolce & Gabbana, tout en lançant sa propre marque.

... avec silhouettes plus street - Brognano

Finaliste du Woolmark Prize, vainqueur du prestigieux concours italien  Who Is On Next ? en 2016, il compte déjà quelque 80 clients dans le monde, dont 40 % en Italie, mais aussi en France au Bon Marché, en Russie, Moyen-Orient, Chine et Japon.

Distribuée par le showroom de Riccardo Grassi, Brognano est produite et gérée en licence par L-Lab, société de Reggio Emilia (Italie du centre), qui détient notamment la marque Alviero Martini 1a Classe.

« Notre objectif pour l’instant est de consolider la distribution à travers des boutiques sélectionnées pour renforcer le positionnement du label dans un segment contemporary assez évolué », indique le patron de L-Lab, Luca Bertolini.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterLuxe - DiversDéfilésCréation
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER