×
87
Fashion Jobs
ESTÉE LAUDER
Clinique Counter Consultant 40% Manor Liestal
CDI · Liestal
ESTÉE LAUDER COMPANIES
Global Quality Assurance Audit Manager
CDI · Wollerau
SIDLER SA
Merchandise / Retail Buyer (German-French Bilingual)
CDI · ZÜRICH
SIDLER SA
Avvocato / IT / de/ fr – Part-Time 60%
CDI · LUGANO
SIDLER SA
Retail Group Financial Controller / German Native / Zurich
CDI · ZÜRICH
ESTÉE LAUDER COMPANIES
Mps Planner (Fragrance)
CDI · WOLLERAU
CONFIDENTIEL
Area Manager - Suisse Romande
CDI · GENÈVE
CLINIQUE
Clinique Counter Consultant 80-100% Zürich
CDI · Zürich
PVH
Junior Area Manager (M/W/D) Switzerland
CDI · Thalwil
ESTÉE LAUDER COMPANIES
Supply Chain IT Business Analyst
CDI · Lachen
HUGO BOSS
Brand Management Bodywear & Hosiery
CDI · COLDRERIO
LA PRAIRIE
Packaging Art Director
CDI · ZÜRICH
ESTÉE LAUDER COMPANIES
Quality Manager Travel Retail Distribution Centers
CDI · Lachen
ESTÉE LAUDER
Estee Lauder Counter Coordinateur 30% /Clinique Counter Coordinateur 30% Manor Sierre
CDI · Sierre
MP L'OCCITANE
Digital Marketing Intern
Stage · GENÈVE
CONFIDENTIEL
Sales Associate Russian Speaker
CDD · ZURICH
CONFIDENZIALE
Store Manager
CDI · LOSANNA
BOBBI BROWN
Bobbi Brown Make up Artist Bern 60-100% Befristet
CDI · Bern
LA MER
la Mer Skincare Expert 60-80% Zürich
CDI · Zürich
CONFIDENTIEL
Conseillère ou Conseiller de Vente
CDI · AUBONNE
CONFIDENTIEL
Conseillère ou Conseiller de Vente
CDI · NEUCHÂTEL
PHILIPP PLEIN
Head of E-Com, Digital&Omnichannel
CDI · LUGANO
Par
Reuters
Publié le
20 nov. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Budget européen: Varsovie et Budapest veulent un nouveau compromis

Par
Reuters
Publié le
20 nov. 2020

Le contentieux opposant la Hongrie et la Pologne, d’un côté, et leurs partenaires européens, de l’autre, sera résolu, a déclaré vendredi le Premier ministre hongrois Viktor Orban, tandis que Varsovie faisait valoir son droit à un “nouveau compromis”.


Viktor Orban - Reuters



Les Vingt-Sept sont dans une nouvelle impasse depuis que la Hongrie et la Pologne ont décidé de ne pas approuver le déblocage des fonds du plan de relance destiné à sortir les Etats membres de la récession due à la pandémie de COVID-19 soit conditionné au respect de l’Etat de droit.

Selon le chef de gouvernement hongrois, plusieurs pistes sont possibles pour sortir les Vingt-Sept de l’impasse créée par le refus de Budapest et Varsovie d’approuver le budget pluriannuel pour 2021-2027 et un accord finira par être trouvé.

“Il pourrait y avoir plusieurs solutions (...) pour lesquelles ce sont les aspects légaux qui prévalent et non une majorité politique et qui seraient acceptables par la Hongrie et la Pologne”, a dit Viktor Orban à la radio publique hongroise sans plus de précisions.

En Pologne, on estime que les deux pays réfractaires ont “le droit à un nouveau compromis” et que Varsovie a le droit de refuser d’accepter “ce qui est mal”.
“Nous avons le droit de chercher et de demander un nouveau compromis”, a plaidé Krzysztof Szczerski, le secrétaire général de la présidence polonaise.

Confrontés depuis l’automne à une deuxième vague épidémique, les Etats membres ont été contraints d’imposer de nouvelles restrictions et l’économie de l’UE, en récession lors des six premiers mois de 2020, devrait à nouveau se contracter au cours du dernier trimestre.

Face à cette situation, les Vingt-Sept attendent avec impatience le déblocage des fonds européens pour sauver le maximum d’emplois et d’entreprises.
L’Italie, un des principaux bénéficiaires du plan de relance européen, a dit vendredi par la voix de Roberto Gualtieri, son ministre de l’Economie, espérer une issue positive lors du sommet européen des 10 et 11 décembre prochains.

Le paquet financier en discussion comprend un budget de 1.100 milliards d’euros pour la période 2021-2027 et un plan de relance de 750 milliards d’euros. Ni l’un ni l’autre ne peuvent être débloqués sans l’accord unanime des Etats membres et du Parlement européen.

Si la Pologne et la Hongrie refusent de lier le plan de relance au respect de certaines valeurs démocratiques, des Etats comme les Pays-Bas, ainsi que le Parlement européen, refusent de lever cette condition.
Krisztina Than; version française Nicolas Delame, édité par Jean-Stépane Brosse

© Thomson Reuters 2020 All rights reserved.

Tags :
Autres
Industrie