×
205
Fashion Jobs
GLOBUS
Buyer Menswear (w/m/d)
CDI · ZÜRICH
ESTÉE LAUDER
District Manager Sales 100% Switzerland
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Third Party Manufacturing Procurement Manager
CDI · Wollerau
ESTÉE LAUDER
HR Generalist Switzerland
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Product & Trade Marketing Executive - Luxury Brands
CDI · Zürich
HUGO BOSS
Brand Manager Bodywear & Hosiery
CDI · Coldrerio
ESTÉE LAUDER
District Manager Sales 60%
CDI · Zürich
HUGO BOSS
Junior Product Manager Textile Licenses (f/m/d)
CDI · Zug
HUGO BOSS
Brand Development Manager
CDI · Coldrerio
ESTÉE LAUDER
HR Specialist 80%
CDI · Lachen
ESTÉE LAUDER
HR Generalist
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Trade Marketing & Visual Merchandizing Executive - Make up Brands
CDI · Zürich
HUGO BOSS
jr. Brand Manager Bodywear & Hosiery | Maternity Cover
CDI · Coldrerio
ESTÉE LAUDER
Procurement Manager Facility Management & Capex
CDI · Wollerau
ESTÉE LAUDER
Logistics Business Excellence And Sustainability Senior Manager
CDI · Wollerau
HIGHSNOBIETY
Sales Assistant / Client Advisor (Zurich Airport - Pop-up Store) (f/m/d)
CDD · ZÜRICH
TOM TAILOR
Modeberater (M/W/D) Mit 15-20% Arbeitspensum Für Unseren Tom Tailor Outlet Store in Murgenthal
CDI · MURGENTHAL
ESTÉE LAUDER
Logistics Administration Specialist Scm
CDI · Lachen
ETAM LINGERIE
Hôte(Sse) de Vente Temps Partiel 8h
CDI · NYON
GLOBUS
Einsatzplaner:in/Workforce Management (M/W/D)
CDI · ZÜRICH
VILEBREQUIN
un(e) Stagiaire Département Strategic Planning-Merchandising
Stage · PLAN-LES-OUATES
ESTÉE LAUDER
la Mer Sales Development Expert 100% Switzerland / Zürich
CDI · Zürich
Par
AFP
Publié le
5 mars 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Calida à l'affût d'acquisitions dans les sous-vêtements et la lingerie

Par
AFP
Publié le
5 mars 2021

Le groupe suisse Calida, propriétaire de la marque de lingerie Aubade et de vêtements de randonnée Lafuma, veut se renforcer dans les sous-vêtements et la lingerie par le biais d'acquisitions, a-t-il annoncé vendredi lors de ses résultats annuels.


Un modèle de la collection printemps-été 2020 - Aubade



Le groupe suisse, qui s'est séparé l'an passé de la marque de vêtements de surf Oxbow ainsi que de la marque de vêtements de ski et de montagne Eider, entend désormais renforcer son activité de sous-vêtements et lingerie ainsi que la vente en ligne "grâce à des investissements et des rachats ciblés", a-t-il indiqué dans un communiqué.

L'année 2020 a été marquée par une grande réorganisation de ses activités. Outre la cession d'Oxbow et Eider, le groupe basé à Sursee, près de Lucerne, a également procédé au retrait de la cote de Lafuma, le groupe français de vêtements et équipements de plein air, dans lequel il avait pris une participation en 2013 avant de grimper ensuite progressivement dans son capital.

Ce recentrage sur un nombre plus restreint de marques, mais aussi ses investissements "précoces" dans l'e-commerce, a insisté le groupe, lui ont permis de tenir le choc face à la pandémie.

Si son bénéfice a chuté de 64,8% par rapport à l'année précédente, à 5,9 millions de francs suisses (5,3 millions d'euros), le repli de son chiffre d'affaires s'est limité à 10,6%, à 332,7 millions de francs. Hors effets de changes, le repli s'est limité à 7,6%, a-t-il précisé.

"L'activité en ligne développée au fur et à mesure est de plus en plus payante et a amorti la baisse du chiffre d'affaires induite par la pandémie", a déclaré son directeur général sur le départ, Reiner Pichler, cité dans le communiqué. Il doit passer la main le mois prochain à un nouveau patron, Timo Schmidt-Eisenhart, qui reprendra les rênes le 12 avril.

Dans le détail, les ventes de sa marque historique de pyjamas et sous-vêtements Calida se sont repliées de 1,2% hors effets de changes, sa marque de lingerie Aubade enregistrant, elle, une baisse de 8,4%. Les ventes de Lafuma Mobilier ont, elles, progressé de 3,9% sur l'ensemble de l'exercice, après une envolée des commandes d'équipements de jardin au premier semestre durant le premier confinement.

Les ventes de Millet Mountain Group ont par contre chuté de 19,1%, le groupe reconnaissant que les activités de plein air ont "sensiblement reculé" avec les restrictions sanitaires en France.

A 9H48 GMT, l'action grimpait de 2,06% à 34,70 francs suisses, à contre-tendance du SPI, l'indice élargi des valeurs de la Bourse suisse, en baisse de 0,75%.


Zurich, 5 mars 2021 (AFP)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.