×
81
Fashion Jobs
UB INTERNATIONAL SAGL
Retail Director/Head of Retail
CDI · LANDQUART
ESTÉE LAUDER COMPANIES
Business Controller
CDI · Lachen
ESTÉE LAUDER COMPANIES
Technical Services Manager
CDI · Lachen
ESTÉE LAUDER
m.a.c Retail-Make-up Artist Rotator Lausanne 40%
CDI · LAUSANNE
ESTÉE LAUDER COMPANIES
Schichtleiter/in Produktion
CDI · Lachen
ESTÉE LAUDER COMPANIES
Techniker Gebäudeinfrastrukur
CDI · Lachen
ESTÉE LAUDER COMPANIES
Betriebselektriker Gebäudeinfrastrukur
CDI · Lachen
ESTÉE LAUDER COMPANIES
Unterhaltsmechaniker Gebäudeinfrastrukur
CDI · Lachen
LACOSTE
Modeberaterin Teilzeit 20%
CDI · BERN
BRANDS OF TOMORROW HOLDING SA
Store Manager / Filialleiter-in
CDI · LANDQUART
CONFIDENTIEL
Assistente E-Commerce
Stage · LUGANO
UB INTERNATIONAL
Senior Retail Store Development Manager (Architect/Store Construction)
CDI · LANDQUART
LUIS TRENKER
Verkaufsberaterin Vollzeit
CDD · LANDQUART
BOBBI BROWN
Bobbi Brown Counter Manager Globus Bern 100% Befristet
CDI · BERN
BOBBI BROWN
Bobbi Brown Counter Manager Globus Glatt 100% Befristet
CDI · Wallisellen
ONLY
Flexible Aushilfe im Verkauf (M/W/D)
CDI · WINTERTHUR
NIKE
Assistant Head Coach (Assistant Store Manager) - Aubonne
CDI · AUBONNE
WORDANS
Internship Social Media Influencer Manager - English + German
Stage · ZURICH
ONLY
Flexible Aushilfe im Verkauf (M/W/D)
CDI · ZÜRICH
CLAUDIE PIERLOT SUISSE
Vendeur - 30h - Manor Genève H/F
CDI · GENÈVE
LA PERLA
Sales Associate Full-Time Zurich
CDD · ZÚRICH
CLAUDIE PIERLOT SUISSE
Vendeur - 20h - Genève H/F
CDI · GENÈVE

Camaïeu: grève des salariés à l'aube d'une séquence judiciaire décisive

Par
AFP
Publié le
20 juil. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Lille, 20 juil 2020 (AFP) - Des salariés de Camaïeu étaient en grève lundi à l'appel de la CGT, FO et la CFDT, dont la "quasi-totalité" des entrepôts logistiques de Roubaix (Nord), pour réclamer des "garanties sociales" avant l'examen vendredi par la justice de sept offres de reprise.


Camaïeu a été placé en redressement judiciaire - AFP



Le redressement judiciaire de l'enseigne de prêt-à-porter féminin, annoncé fin mai, "est une stratégie des dirigeants actuels afin de supprimer la dette, le passif, mettre en place un plan social de grande ampleur avec des centaines de licenciements, délocaliser la logistique et le siège", estime la CGT dans son appel à la grève diffusé sur les réseaux sociaux.

"Nous ne pouvons attendre la décision du tribunal de commerce sur le choix du repreneur (...) qui se traduira par des licenciements en septembre", poursuit le syndicat, appelant à la mobilisation pour "préserver l'emploi" et réclamer des garanties concernant les "possibilités de reclassement et de formation professionnelle" ou encore les "indemnités supra-légales".

Lundi matin, entre cinquante et soixante-dix salariés se sont réunis devant le siège social, qui emploie 450 personnes à Roubaix, dont près de 300 dans les bureaux, selon plusieurs sources syndicales.

"98% à 99% des salariés de la logistique sont en grève", perturbant fortement le fonctionnement de l'entrepôt dans lequel transite la marchandise destinée à "toute la France", ont assuré à l'AFP Thierry Siwik, représentant de la CGT de Camaïeu, et le délégué CFDT, qui ne souhaite pas donner son nom de famille. Les salariés "ont voté la poursuite de la grève mardi", ont-ils assuré.

"Quelques salariés des bureaux étaient présents" et des salariés des magasins "suivent le mouvement", ont-ils dit, sans pouvoir préciser les taux de participation. Contactée, la direction de Camaïeu n'était pas joignable dans l'immédiat.

Début juillet, sept offres de reprise, dont cinq partielles, avaient été présentées devant le tribunal de commerce de Lille. Elles ont depuis été améliorées et seront déposées une nouvelle fois d'ici mardi minuit, avant une audience finale vendredi. La décision du tribunal sera mise en délibéré.

L'une des offres émane du management actuel associé à trois fonds d'investissement déjà actionnaires et prévoyait début juillet la reprise de 1.948 emplois et 367 magasins. Selon la direction de l'entreprise, Camaïeu comptait en mars 3.900 salariés et 634 boutiques.

Une autre offre est déposée par la Foncière immobilière bordelaise (FIB), de l'homme d'affaires Michel Ohayon. Prévoyant de reprendre "500 magasins et 2.649 salariés", elle est la "meilleure", selon les syndicats.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.