×
176
Fashion Jobs
ESTÉE LAUDER
Procurement Manager Facility Management & Capex
CDI · Wollerau
ESTÉE LAUDER
Clinique Counter Consultant 100% Zürich
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Logistics Business Excellence And Sustainability Senior Manager
CDI · Wollerau
HUGO BOSS
Brand Manager Bodywear & Hosiery
CDI · Coldrerio
HUGO BOSS
Consultant Global Media 100% (f/m/d)
CDI · Zug
ZOÉ DROCOURT GMBH
Business Developer – Watches/Jewelry (m/f/x)
CDI · ZURICH
ESTÉE LAUDER
Estée Lauder Beauty Advisor 70% - Glattzentrum
CDI · Wallisellen
ESTÉE LAUDER
m.a.c Make-up Artist à Sion (40%)
CDI · Sion
PINK MAHARANI
Chief Operations Manager
Stage · GENEVA
THE KOOPLES
Sales Assistant - Glatzentrum Men - Part Time 50%
CDI · WALLISELLEN
ONLY
Flexible Aushilfe im Verkauf (M/W/D)
CDI · CHUR
ESTÉE LAUDER
Mac Make-up Artist (Région Geneve / Lausanne)
CDI · Lausanne
CLAUDIE PIERLOT SUISSE
Store Manager - 42,5 Stunden - Zürich- M/F/D
CDD · ZURICH
GLOBUS
Mitarbeiter:in ***Delicatessa Kundenservice (w/m/d)
CDI · ZÜRICH
CLAUDIE PIERLOT SUISSE
Verkäufer(in) - 30 Stunden - CDI - Zürich- M/F/D
CDI · ZURICH
CLEMENTINE
Assistant(e) Responsable Boutique
CDI · GENÈVE
ESTÉE LAUDER
m.a.c Retail-Make-up Artist 40% Befristet Für 3 Monate
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Bobbi Brown Retail-Make-up Artist (3 Monate) im Globus Luzern
CDI · Lucerne
ONLY
Flexible Aushilfe im Verkauf (M/W/D)
CDI · WINTERTHUR
ETAM LINGERIE
Responsable de Magasin H/F Genève
CDI · GENÈVE
GLOBUS
Verkaufsleiter:in Home & Lifestyle (w/m/d)
CDI · ZÜRICH
ETAM
Stage Suisse- Assistant Marketing H/F
Stage · LAUSANNE
Publié le
27 juin 2017
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Cambodge : évanouissements massifs dans les usines VF Corp, Nike, Asics et Puma

Publié le
27 juin 2017

Au cours de la seule année dernière, plus de 500 travailleuses de quatre usines de vêtements cambodgiennes ont été hospitalisées en raison d'évanouissements causés par de longs horaires, la faim et des températures extrêmes, a révélé une enquête. Un problème loin d'être nouveau dans le pays.

DR


Selon l'enquête menée par The Observer en collaboration avec le groupe de médias danois Danwatch, 28 personnes sont tombées dans les pommes en essayant d'échapper à un incendie dans une usine Nike. Pas moins de 150 autres se sont évanouies dans une usine Puma en mars alors qu'elles tentaient d'échapper un incendie provoquant une fumée noire chargée de produits chimiques à travers le bâtiment. Un travailleur de 28 ans a été retrouvé inconscient deux heures plus tard.

Il a également été rapporté que, lors d'un incident particulièrement inquiétant, 360 travailleurs se sont évanouis sur une période de trois jours en novembre. Les températures ont atteint plus de 98 degrés Fahrenheit (36,7 degrés Celsius) dans les usines.

Contrairement aux usines vietnamiennes, où les températures ne peuvent dépasser 90°F (32°C), les usines cambodgiennes n'ont pas de limite de chaleur définie avant que les ventilateurs et la climatisation ne doivent être utilisés. Au lieu de cela, la règle est que s'il y a un « niveau très élevé » de chaleur, quelque chose doit être fait pour protéger les travailleurs.

Le stress et l'épuisement sont deux autres facteurs signalés provoquant des évanouissements massifs. Les ouvriers des usines ont déclaré travailler 10 heures par jour. Les contrats à court terme sont communs, apportant peu de stabilité financière. En outre, les travailleurs doivent accepter les heures supplémentaires lorsqu'ils sont liés par un contrat à court terme, de peur qu'il ne soit renouvelé.

Les salaires au Cambodge varient, mais ils sont faibles. Le salaire mensuel minimum est de 150 dollars par mois. Avec deux heures de travail supplémentaire par jour, un travailleur peut gagner 200 dollars ou même 250 dollars par mois selon l'usine. Le « salaire minimum de subsistance » au Cambodge est d'environ 380 dollars par mois. Aucune des quatre usines concernées ne paie cette somme.

Les usines impliquées fournissent Nike, Asics, Puma et VF Corporation. Les marques ont confirmé les évanouissements massifs et des hospitalisations ont eu lieu dans leurs usines.

Nike a été proactif au sujet de ses conditions de travail après des problèmes connus dans les années 1990. Le groupe n'utilise pas de contrats à court terme. Il a également ajouté des exercices de sécurité incendie. Les températures ne peuvent pas dépasser 86°F (30°C), selon le Code de conduite de Nike.

« Nous prenons au sérieux la question des évanouissements, car il peut s'agir à la fois d'une réponse sociale et d'une indication de problèmes au sein d'une usine qui peuvent nécessiter des mesures correctives », a déclaré un représentant au journal britannique.

Puma libère des ouvriers qui ont travaillé dans son usine pendant deux ans sur un cycle de contrats à court terme. Après deux ans, ils sont admissibles à un revenu plus stable. Le groupe a également formulé des recommandations pour fournir des barres énergétiques à ses ouvriers et leur offrir des examens médicaux, ainsi que pour améliorer la ventilation.

Asics a déclaré qu'il se concentrait sur une meilleure ventilation. VF Corporation a déclaré qu'il travaillait avec les forces de l'ordre locales pour assurer la conformité de son usine.

La fabrication de vêtements au Cambodge est une industrie de 7 milliards de dollars. Plus de 600 000 ouvriers sont employés. La plupart sont des femmes.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com