Carine Roitfeld et LuisaViaRoma préparent un défilé XXL à Florence en juin 2019

Jeudi dernier, Carine Roitfeld a annoncé à l'occasion d'une conférence de presse organisée à l'hôtel de Crillon à Paris le lancement de son nouveau concept, « CR Runway », un gigantesque défilé organisé avec la célèbre boutique de luxe florentine LuisaViaRoma dans la capitale toscane en juin prochain durant le salon de mode masculine Pitti Uomo.


Andrea Panconesi et Carine Roitfeld au Crillon, le jeudi 4 avril 2019 - DR

Le défilé aura lieu le 13 juin au soir, sur le Piazzale Michelangelo, une place majestueuse perchée sur un promontoire qui surplombe le fleuve Arno, avec une vue imprenable sur les dômes de Florence. « C'est la première fois qu'on verra autant de créateurs rassemblés sur un seul podium. C'est beaucoup de travail, mais ça en vaut la peine : il s'agira d'un grand moment de mode », s'exclame Carine Roitfeld.

Il présentera 90 looks masculins et féminins de l'automne-hiver 2019, choisis par Carine Roitfeld elle-même parmi les collections de maisons reconnues ou de petits labels branchés, de Givenchy à Richard Quinn en passant par Prada, Burberry, Off-White ou Simone Rocha. La majorité des tenues - dont certaines seront réalisées spécialement pour l'événement - seront a posteriori distribuées sur le site e-commerce de LuisaViaRoma, à l'occasion d'une série de lancements répartis durant l'année.

« Le défilé commencera au moment du coucher du soleil sur l'Arno, à l'heure où le fleuve sera rouge sang », explique Andrea Panconesi, le patron de LuisaViaRoma, qui précise que la mairie de Florence a donné l'autorisation d'installer d'immenses écrans qui rediffuseront l'événement sur d'autres places de la ville. « Ce sera un spectacle : comme aller au théâtre. Le premier événement de ce genre », affirme-t-il. Carine Roitfeld renchérit : « Comme aller voir un match de football ! ».

Il s'agit là en effet d'un projet d'envergure : les gradins ont été conçus sur mesure ; le défilé sera précédé d'un cocktail et suivi d'un concert de Lenny Kravitz, puis d'un dîner pour les invités les plus prestigieux. On ne peut qu'imaginer les sommes engagées pour produire ce genre d'événement.
 
« Mon inspiration : les années 1990, une décennie extraordinaire et révolutionnaire pour la mode. J'ai immédiatement pensé au défilé légendaire d'Yves Saint Laurent avant la finale de la Coupe du monde de 1998. Mais sans aucune nostalgie », insiste la célèbre rédactrice de mode.
 
Les années 1990 : voilà qui tombe bien car l'enseigne italienne célèbre justement son 90e anniversaire. À l'époque, c'est une autre Française, Luisa Jacquin, qui avait ouvert sa première boutique, avec le soutien de son mari, Lido Panconesi, dans la rue centrale de Florence, la via Roma.

« C'est un hommage à Florence, capitale de la Renaissance, là où ont eu lieu les premiers défilés de prêt-à-porter dans les années 1950. Un événement démocratique, un bello spettacolo ! » s'enthousiasme le petit-fils des fondateurs de LuisaViaRoma, Andrea Panconesi.
 
Pour Carine Roitfeld, sélectionner les 90 looks n'a pas été une mince affaire. Il a fallu composer avec les rivalités parfois vives entre les directeurs artistiques de toutes ces grandes marques. Cette semaine, la journaliste a par ailleurs été nommée consultante créative pour la marque de Karl Lagerfeld, dont elle était très proche.
 
« Karl me disait toujours "Quoi que tu fasses, il faut que ce soit original". Et CR Runway sera un événement unique en son genre. C'est l'occasion pour moi de m'associer avec une enseigne aussi exceptionnelle que LuisaViaRoma et de mettre en scène un défilé vraiment inclusif. Chaque look sera projeté sur des écrans géants », précise-t-elle.


Le CR Runway aura lieu à Florence - Shutterstock

Carine Roitfeld, véritable icône de la presse de mode, dispose d'une grande expérience dans le domaine des défilés multimarques - on pourrait même dire qu'elle a inventé ce format avec ses défilés collectifs organisés à l'occasion des dîners annuels de l'AmfAR à Cannes. Ces événements spectaculaires, qui réunissaient pour chaque collection plusieurs marques prestigieuses, ont permis de lever des millions en faveur de la lutte contre le Sida.

C'est son fils, Vladimir Restoin Roitfeld, PDG de la marque CR, qui a imaginé le concept CR Runway. Celui-ci précise d'ailleurs qu'il s'agit d'une plateforme parmi d'autres et que Carine Roitfeld a d'autres projets : un parfum qui sera lancé sur Net-A-Porter, la direction artistique de son magazine, CR Fashion Book, et le conseil auprès de clients hauts placés par le biais de son agence, CR Studio. Sans oublier son nouveau poste chez Karl Lagerfeld ou sa dernière récompense, l'Eleanor Lambert Award, qu'elle recevra officiellement lors des prochains CFDA Awards en juin prochain.

L'événement florentin marquera également le 20e anniversaire du site LuisaViaRoma.com, lancé en décembre 1999 et couvrant aujourd'hui 180 pays pour un chiffre d'affaires qui devrait avoisiner les 160 millions d'euros en 2019, en progression de 20 % par rapport à l'année précédente.

Par la suite, Carine Roitfeld s'occupera de la sélection et du stylisme de plusieurs pièces pour LuisaViaRoma.com, sélection également présentée dans son CR Fashion Book - tandis que la boutique publiera pour sa part un livre collector pour célébrer son histoire et ses fameuses vitrines. Andrea Panconesi prévient par ailleurs que LuisaViaRoma va mettre en place des fenêtres pop-up sur son site, des « fenêtres de possibilités », qui permettront à 2 700 clients de gagner leur entrée au défilé.
  
Côté casting, Carine Roitfeld a fait appel à des stars des années 1990 et aux nouveaux top models de l'ère Instagram. « J'ai envoyé des textos à des dizaines de mannequins avec qui je travaille régulièrement, en les invitant à venir à Florence. On verra lesquelles sont vraiment des amies ! »

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterLuxe - Prêt-à-porterDistributionDéfilés
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER