×
125
Fashion Jobs
SIDLER SA
Fabric And Raw Material Manager / Luxury Brand / Ticino
CDI · MENDRISIO
SIDLER SA
Showroom & Key Account Coordinator / Zürich
CDI · ZÜRICH
HUGO BOSS
Visual Merchandising Manager - Poland / Eastern Europe (Based in Warsaw)
CDI · Warsaw
SIDLER SA
Retail Operations Director / Lugano
CDI · LUGANO
UB INTERNATIONAL SAGL
Senior Commercial Director/Ceo
CDI · BELLINZONA
CLAUDIE PIERLOT ALLEMAGNE
Vendeur(se) - 35h - Outlet Aubonne H/F
CDD · AUBONNE
THE KOOPLES
Sales Assistant Jelmoli - Zurich - Full Time / Asap
CDI · ZURICH
MORGAN
Responsable Adjointe 100%
CDI · GENÈVE
SANDRO SUISSE
Responsable de Corner Genève M/W H/F
CDI · GENÈVE
ZADIG ET VOLTAIRE
Conseiller(e) de Vente - CDI Temps Partiel - Globus Lausanne (H/F)
CDI · LAUSANNE
CONFIDENTIEL
Conseiller(Ère) de Vente (H/F) - CDI 40h - Globus Lausanne
CDI · LAUSANNE
MABE VISUAL
Stage Business Développement & Gestion de Projets
Stage · GENÈVE
BABYWISSEN
Praktikum im Bereich Online Marketing
Stage · ZÜRICH
SOCIÉTÉ ANONYME
un(e) Conseiller(Ère) de Vente
CDI · GENÈVE
1.2.3
Hotesse de Vente
CDI · MORGES
MAJE
Verkäufer 50% - Maje Globus Bern H/F
CDI · BERN
CLAUDIE PIERLOT
Vendeur(Euse) - 28h - Boutique Genève H/F
CDI · GENÈVE
CLAUDIE PIERLOT
Vendeur - 41h - Manor Genève H/F
CDI · GENÈVE
CL CHANTELLE LINGERIE - CHANTELLE / PASSIONATA / CHANTAL THOMASS
Marketing & cs Assistant (80%) Per Sofort
CDI · ZURICH
DIGITAL MINDS
Praktikum Online Marketing Manager
Stage · GENF
THE KOOPLES
Concession Manager w/m - Lausanne - Full Time
CDD · LAUSANNE
EVERDRESS
Stage de Gestionnaire de Vente et Assistant Marketing
Stage · GENÈVE

Carrefour : les investisseurs saluent la fin de l'aventure chinoise

Par
Reuters
Publié le
today 24 juin 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Paris (Reuters) - Les investisseurs saluent lundi la sortie programmée de Carrefour de Chine, où le groupe français accumulait les pertes faute d’avoir pu s’adapter à la très rapide bascule de la distribution alimentaire chinoise dans l'e-commerce.


Photo prise le 20 mars 2019 - REUTERS/Régis Duvignau


Le titre du numéro un européen de la grande distribution signe la meilleure performance du CAC 40, gagnant 1,56 % à 17,265 euros en milieu de journée, alors que l’indice parisien cédait 0,17 %.

Présent en Chine depuis 1995, Carrefour a annoncé dimanche céder au chinois Suning.com 80 % du capital de sa filiale locale pour une valeur d’entreprise de 1,4 milliard d’euros et un produit de cession de 620 millions d’euros.

Les analystes jugent élevée la valorisation d’un actif qui a accusé une chute cumulée de ses ventes de 33 % au cours des cinq dernières années. A 21 fois l’Ebitda (excédent brut d’exploitation), ceux de Bernstein jugent cette valorisation « très bonne » et estiment que la déconsolidation de ce foyer de perte pourrait avoir un impact positif de 3 % à 4 % sur les résultats.

Cette sortie va aussi permettre à Carrefour de se concentrer sur la France, tout en gardant un oeil sur ce qui se passe sur un marché chinois en constante évolution, ajoutent-ils. Carrefour conservera 20 % de sa filiale pendant au moins deux ans ainsi que deux sièges sur sept au conseil d’administration.

A la fin 2018, les ventes de Carrefour en Chine totalisaient 4,1 milliard d’euros, en baisse de 5,5 % en comparable, et sa perte opérationnelle était de 32 millions.

Cet accord met aussi fin aux discussions sur une possible prise de participation minoritaire du géant chinois Tencent au capital de Carrefour China. Annoncées au début de 2018, lors de la présentation du plan stratégique d’Alexandre Bompard, PDG de Carrefour, ces discussions n’ont jamais abouti.

Les distributeurs occidentaux peinent à trouver la parade face à l’arrivée des géant chinois du e-commerce, Alibaba et JD.Com en tête, sur le marché de la distribution alimentaire.

Avant Carrefour, ce sont le britannique Tesco et l’américain Walmart qui ont jeté l’éponge en Chine, tandis que le géant Amazon a prévu de fermer son site local le mois prochain et que l’allemand Metro prépare lui aussi, selon des sources proches du dossier, sa sortie du pays.

Les analystes rappellent que le redressement des marges de Carrefour en France, son premier marché, demeure le sujet central du groupe, dont la rentabilité est restée plombée en 2018 par les hypermarchés français.

© Thomson Reuters 2019 All rights reserved.