Carven redémarre doucement sous l'impulsion d'Icicle

« Chi va piano va sano », un adage italien que le chinois Icicle souhaite appliquer à Carven. Le nouveau propriétaire de la maison parisienne depuis l’automne dernier avait prévenu qu’il prendrait son temps pour faire un état des lieux de la situation de la marque de luxe fondée en 1945 et amorcer une nouvelle stratégie, notamment après le départ du directeur artistique Serge Ruffieux au moment de la reprise.
 

Carven vend à ce jour ses anciennes collections avant un premier nouvel arrivage à la rentrée 2019 - Capture d'écran

A la suite de ce départ, c’est le studio qui a, pour l'heure, repris le flambeau. La première collection conçue par ce dernier, qui porte sur l’automne-hiver 2019/20 et se concentre sur l'univers féminin, est prête et sera lancée à la rentrée prochaine en boutiques. Mais pas "présentée" officiellement, a appris FashionNetwork.com. Il s’agit en effet d’une phase intermédiaire de la relance, l’objectif étant de redémarrer doucement l’activité de la maison, tout en prenant le temps de trouver un nouveau directeur artistique qui développera un nouveau ton mode et permettra à Carven de reprendre la parole. Cette transition devrait durer au moins deux saisons, voire plus, puisque l’arrivée d’un nouveau créatif ne devrait pas avoir lieu avant 2020.
 
De nouveaux départs sont intervenus depuis la reprise des quelque 80 salariés en octobre dernier. L’effectif de Carven est aujourd’hui d’une cinquantaine de personnes. Celles-ci œuvrent à remettre la machine en marche après une période d’arrêt de l’activité d’un an - la dernière collection en vente était l’automne-hiver 2018 - et d’incertitudes sur l’avenir de la maison.
 
Aujourd’hui encore en train de vendre ses archives, la maison Carven distribuera donc une nouvelle collection à la fin de l’été prochain, et ce à la fois dans les quatre boutiques françaises qui faisaient partie du plan de reprise des nouveaux propriétaires chinois (trois à Paris, une à Cannes), en ligne, mais aussi dans de futurs points de vente qui vont voir le jour dans l’empire du Milieu.
 
Le repreneur, qui dispose déjà pour sa marque premium Icicle d'un réseau de 250 magasins chinois, planifie l’ouverture d’une quarantaine de boutiques Carven sur son territoire d’ici deux ans. Les premières interviendront dans les prochains mois, pour le lancement de la collection automne-hiver 2019/20. Ainsi le déploiement de Carven en Chine sera déjà amorcé et la marque armée pour la deuxième phase de relance, plus affirmée, qui devra intervenir un peu plus tard.
 
Icicle, qui mettra également prochainement la première pierre à une stratégie d’internationalisation de sa griffe éponyme, a confié ses activités parisiennes, et donc Carven, à Isabelle Capron.
 
Avant l’arrêt de l’activité induit par la décision du précédent propriétaire Bluebell de jeter l’éponge, Carven avait vu en quelques années son chiffre d’affaires fondre de 50 à 20 millions d’euros environ.
 
 
 
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterLuxe - DiversBusinessCollection
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER