×
Publié le
14 juin 2016
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Centres commerciaux : quelle vision du futur selon les générations ?

Publié le
14 juin 2016

En analysant les comportements et attentes de trois générations d’acheteurs aux attentes logiquement différentes, le dernier Observatoire du Shopping d’Unibail-Rodamco tente de dresser le portrait de ce que devrait être le centre commercial du futur.

La Canopée du Forum des Halles - Unibail-Rodamco


Les shoppers « Explorateurs » (16-24 ans), aiment se tenir au courant des tendances (60 %), se fixent un budget (64 %), aiment les produits originaux et différents (70 %), achètent lors de soldes et promotions (65 %) et sont en quête de connexions sociales lors de l’achat (60 %).

Les shoppers « Optimisateurs (25-34 ans) achètent pour leur part à 43 % d’occasion, à 33 % via achats groupés, et ont pour 26 % recours au troc. Ils sont en outre 74 % à acheter davantage en comparant les prix sur Internet que les autres Français. Ils sont par ailleurs 48 % à acheter en ligne pour éviter d’aller en boutique.

Quant aux shoppers « flâneurs » (plus de 55 ans), ils sont à 82 % prêts à dépenser plus pour des produits de qualité, et à 71 % quand il s’agit de Made in France. Ils recherchent à 80 % en priorité des produits locaux, sont 39 % à consommer en priorité des produits bio, et sont 59 % à vouloir débourser plus pour préserver l’environnement.

Présenté à la veille du rendez-vous de l’immobilier commercial Siec 16, cette enquête permet de jauger la perception générationnelle des centres commerciaux, à l’heure où 52 % des Français s’y rendent au moins une fois par mois, et que 49 % les citent parmi leurs trois lieux de shopping favoris.

Les Français apprécient le fait d’y trouver tout en un seul lieu (46 %), la diversité de choix et d’enseignes (39 %), et la possibilité de pouvoir y faire aussi bien du shopping que leurs courses quotidiennes (28 %).

Les Explorateurs sont 30 % à plébisciter la possibilité de seulement se promener dans les lieux de vente, contre 24 % sur l’ensemble de la population. Les jeunes consommateurs sont ainsi 21 % à y voir un lieu pour retrouver des amis, contre 9 % à l’échelle de tous les consommateurs. Les Optimisateurs sont eux 48 % à souhaiter des activités ludiques et pédagogiques pour enfants dans les centres, tandis qu’ils sont 52 % à aimer le fait de tout trouver sur place.

Chez les Flâneurs, on est à 38 % attachés à la notion de proximité et la facilité d’accès, tandis que 28 % attendent davantage de services, contre 21 % sur l’ensemble de la population. Ils sont par ailleurs 28 % à se sentir bien dans les centres commerciaux, perçus comme des cocons, et 23 % souhaitent l’installation d’espaces silencieux et 31 % davantage d’espaces pour manger et boire.

L’ensemble des clients se retrouvent sur l’importance qu’un centre soit vivant et animé (61 %). Le centre commercial du futur serait pour eux un lieu laissant une grande place à la nature et au végétal (56 %), avec un espace intimiste et cosy (36 %), un esprit renvoyant aux places de marché de villages (48 %), et un espace soin et bien-être (30 %). A noter que seuls 13 % apprécient les « centres commerciaux connectés », et seulement 27 % des plus jeunes.

« La technologie doit donc n’être qu’une composante et non l’âme du lieu. Le manque d’attrait pour le centre commercial très connecté exprime sans doute la crainte d’un lieu aux parcours hyper-individualisés, virtuels, dans lequel la valeur de rencontre et d’animation incarnée dans le réel deviendrait caduque », pour Unibail-Rodamco.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com