Chanel investit dans le fabricant de matières biodégradables Sulapac

Chanel opte pour un engagement durable. Le groupe de luxe, qui a annoncé il y a peu qu'il n'utiliserait plus de peaux exotiques pour ses collections, vient de prendre, à travers sa société Chanel Parfums Beauté, une participation dans la start-up finlandaise Sulapac, qui a développé un nouveau matériau, recyclable en environnement industriel et totalement biodégradable en milieu marin, dans le but de lutter contre la pollution plastique.


Les pots biodégradables de la start-up finlandaise - Sulapac

Cette opération entre « dans le cadre des activités partenariales de Chanel », indique à FashionNetwork.com le groupe, qui ne souhaite pas communiquer sur le montant de l’investissement, ni sur la teneur de sa participation. Le deal confirme en tout cas l’attention grandissante portée par la maison de luxe au thème de l’environnement.

« Avec ses matériaux biodégradables, Sulapac a mis en œuvre une réponse unique à un problème mondial majeur, tel que l’accumulation de plastiques non biodégradables, et répond au désir croissant des consommateurs de trouver des produits ou des emballages respectueux de l’environnement », souligne Chanel Parfums Beauté.

« Le développement de nos packagings répond à un engagement de durabilité et depuis plusieurs années déjà, nous intégrons des critères environnementaux dès la conception de nos produits en développant le principe de l’écoconception. Il est donc primordial pour nous de nous intéresser aux acteurs qui travaillent sur ce sujet », poursuit la société.

Il est encore trop tôt pour comprendre quels types de partenariats et synergies pourront se développer par la suite avec cet investissement dans Sulapac. Mais comme le glisse la maison, « nous avons envie de voir ce qu’ils vont proposer à l’avenir ». Pour l’instant, Sulapac, qui souhaite agir pour réduire les déchets plastiques, ne développe que des boîtes comme des pots pour cosmétiques et des pailles.

« Les produits Sulapac utilisent un matériau biodégradable, dépourvu de microplastiques et composé de copeaux de bois certifiés FSC et de liants naturels. Ils ont tous les avantages du plastique, mais ils se biodégradent complètement et ne laissent pas de microplastiques », détaille Sulapac dans un communiqué. « Nous avons fixé des normes de très haute qualité pour notre matériau durable, avec l'ambition de remplacer le plastique, et nous sommes très heureux d'accueillir Chanel parmi nos investisseurs », commente la CEO et cofondatrice, Suvi Haimi.

Fondée à Helsinki en 2016 par Suvi Haimi et Laura Kyllönen, la start-up a remporté de nombreux prix et obtenu en juillet dernier la subvention Horizon 2020 pour les PME de l’Union européenne. Chanel est le premier acteur du luxe et de la cosmétique à entrer dans le capital de Sulapac.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

CosmétiquesBeauté - DiversLuxe - DiversIndustrieInnovations
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER