×
118
Fashion Jobs

Chanel : paysage de neige féerique et minute de silence pour les adieux à Karl Lagerfeld

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
today 5 mars 2019
Temps de lecture
access_time 5 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

C'était l'heure de l'adieu à Karl à l'occasion de son dernier défilé pour la maison Chanel au Grand Palais ce mardi, deux semaines après le décès du couturier allemand à Paris. Un spectacle forcément sombre où plus d’un a versé une larme.


Chanel - automne-hiver 2019 - Womenswear - Paris - © PixelFormula


Cette collection est la dernière jamais dessinée par le grand Karl Lagerfeld et ce défilé final le dernier qu’il a imaginé : un décor de village des Alpes enneigé, avec dix chalets en taille réelle aux cheminées fumantes. Les 2 000 personnes présentes étaient assises sur des bancs en bois sur fond de paysage de montagne. Cette collection automne-hiver 2019/20 a tombé le rideau sur la carrière du couturier au sein d'une maison qu'il avait intégré en 1983,  une douzaine d’années après la mort de Coco Chanel.
 
Au centre de la scène, un chalet nommé Gardenia faisait référence à l’emblème floral de Coco. 40 mannequins étaient rassemblés devant le chalet, avant que l’ami intime de Karl Lagerfeld et DJ Michel Gaubert n’invite à une minute de silence. Quelques secondes après, la voix de Karl Lagerfeld se faisait entendre dans les haut-parleurs, évoquant les raisons qui l’avaient poussé à rejoindre Chanel.

« Quand on me l'a proposé, on m'a dit : "Ne prenez pas ça, c'est sans espoir, c'est fini." Aujourd'hui, on ne parle que de ranimer des marques, même les plus absurdes ! Mais à l'époque, ça ne se faisait pas. Il fallait des noms nouveaux. Il y avait un autre monde à construire, je ne sais pas quoi... Et je trouvais cela quand même assez fascinant, le personnage (Coco Chanel ndlr) et tout... Quand on me l'a proposé une seconde fois, j'ai accepté parce que tout le monde me disait : "Ne le faites pas, ça ne marchera pas." Mais c'est la première fois qu'une marque est redevenue un truc à la mode, de toute évidence, qui donne envie. Même à la reine mère d'Angleterre, alors... Et je n'oublierai jamais, quand elle est descendue de la voiture... On avait soigné le décor, je peux vous le dire ! Une fortune, en fleurs et tout. Et là, elle dit en anglais : "Oh, it's like walking in a painting" Et ça, je ne l'oublierai jamais ⁣», affirmait Karl Lagerfeld, décédé le 19 février à l’âge de 85 ans.
 

Chanel - Fall-Winter2019 - Womenswear - Paris - © PixelFormula


Un doux son de cloche dans le lointain a annoncé le début du spectacle, intitulé Chanel in the Snow. Les mannequins marchaient sur de la fausse neige recouvrant le podium de 120 mètres. Cara Delevingne, ambassadrice de longue date de la maison, a eu l’honneur d’ouvrir le défilé avec un pantalon à carreaux noir et blanc et un chapeau assorti, sous un immense manteau pied-de-poule. C’est le mannequin néerlandais Luna Bijl qui a clôturé l’événement, deux looks seulement après Penelope Cruz, une autre ambassadrice de Chanel, qui était vêtue d’une jupe boule de neige en plumes.
 
Pour cette collection hiver, les manteaux concentraient une bonne partie de l’attention. Des pièces oversize en tweed à carreaux beige et corail, surmontées de chapeaux autrichiens masculins, mais aussi un manteau long à grands carreaux porté par une Mariacarla Boscono aux cheveux rouges.
 
Les chaussures de montagne doublées en peau retournée revenaient fréquemment, souvent portées avec une nouvelle jupe évasée longueur mi-mollet, parfois ornée de motifs alpins traditionnels. Ou encore avec des mini-jupes en tweed à bords francs, sur une nouvelle pièce de Chanel : un legging en tweed déchiré au genou.
 
Sans surprise étant donné le thème du défilé, le final faisait la part belle au blanc : des pantalons parfaitement coupés, des pulls à col roulé, des bracelets et des ceintures en perles, ou encore les superbes jupes boule de neige, portées avec des sacs façon cabine de téléphérique dans le plus pur style Lagerfeld.


Défilé Chanel automne-hiver 2019/20 - FashionNetwork/Godfrey Deeny


Une élégante collection pour clore une carrière tout en élégance dans la plus élégante des maisons. Selon son équipe, Karl Lagerfeld s’était rendu au studio de Chanel la semaine avant son décès pour apporter les dernières modifications. Le spectacle ponctue aussi une tradition d’événements monumentaux imaginés par Karl Lagerfeld au Grand Palais depuis 2005, dont un jardin de Versailles virtuel, une copie colossale de la Tour Eiffel, un supermarché Chanel géant ou encore une épaisse forêt bavaroise.
 
« C’est une journée à la mémoire d’un grand ami qui a eu une belle vie. C’était un gentleman noble et très généreux », soupire Gérard Wertheimer, qui détient la maison Chanel avec son frère, Alain Wertheimer.

Françoise Montenay, la présidente du conseil de surveillance de Chanel, ajoute : « Karl est parti comme il le voulait. Il a travaillé jusqu’au dernier moment avec passion, entouré des gens qui l’aimaient. Qui ne voudrait pas ça ? »
 
Un moment chargé d’émotion, avec de nombreuses actrices et ex-mannequins au premier rang : Marion Cotillard, Kristen Stewart, Virginie Ledoyen, Janelle Monae, Alma Jodorowsky, Naomi Campbell, Claudia Schiffer et Karen Elson. Sur le podium, la plupart des mannequins contenaient difficilement leurs larmes, de Mariacarla Boscono à Anna Ewers.
 
Virginie Viard, le bras droit de Karl Lagerfeld, va maintenant prendre le relais. Elle a été à ses côtés pendant plus de 20 ans. Pour la première fois, le programme officiel décrivait la collection comme le fruit d’une collaboration entre Karl Lagerfeld et Virginie Viard.
 
Vêtue de noir, elle est venue faire sa révérence avec émotion devant la porte du Chalet Gardenia, saluant doucement avant de fondre brusquement en larmes et de disparaître dans les coulisses. Parfaitement formée pour prendre la suite de Karl Lagerfeld, elle fera ses débuts en solo en mai avec la prochaine collection croisière de Chanel, qui sera elle aussi présentée au Grand Palais.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com