×
117
Fashion Jobs

Chez Y/Project, cherchez l’erreur

Publié le
today 26 sept. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Chez Y/Project, le directeur artistique Glenn Martens prend une pause, tout en poursuivant sa démarche expérimentale. Moins extravagante que lors des dernières saisons, la collection pour le printemps-été 2020, présentée jeudi sous le pont Alexandre III, semble presque classique, se jouant autour des pièces basiques de la marque, rehaussée par ce petit twist, qui fait toujours la différence.


Y/Project, printemps/été 2020 - © PixelFormula


Chaussées d’escarpins tigrés, en petite robe tricot ou en simple robe chemise bleu ciel, endossant un grand trench avec d’élégants pantalons amples ou s’habillant juste d’une veste de satin brillante, les mannequins s’avancent avec classe sur la célèbre valse du Beau Danube bleu de Strauss.

Mais à y regarder de plus près, un imperceptible trouble se fait sentir. Comme si quelque chose ne cadrait pas tout à fait dans les constructions, les proportions, les volumes. A chaque fois, qu’elles traversent le podium, chacune des modèles semble nous dire : Cherchez l’erreur !

Tout se joue dans les détails, par exemple d’un boutonnage irrégulier, dans une forme asymétrique, dans la finition d'un revers, ou encore dans le dessin d’un col qui s’élargit là où on ne l’attend pas.

Une robe en jeans est brossée dans enduit argenté. Le bas des pantalons en denim s’évase en cinq pointes comme une étoile. Les sangles d’une paire de sandales s’enroulent autour de la jambe en se prolongeant dans une robe en maille aux mêmes tons bicolores.


Y/Project, printemps/été 2020 - © PixelFormula


Autre clin d’œil, cette doublure d’un pantalon, qui s’échappe d'une poche, puis d’une fente taillée juste au-dessus de la cuisse. Dans un autre modèle, à chaque pas, les pantalons s’ouvrent soudain en haut de la cuisse, en alternance, à gauche puis à droite.

Au fur et à mesure, la musique s’emballe pour accélérer de manière folle jusqu’à émettre des sons stridulants. Un peu à l’image des formes de ces vêtements classiques, qui se transforment repoussant à chaque fois les frontières du possible un peu plus loin.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com