×

Chine : les détaillants mettent leur développement en sourdine

Publié le
today 14 janv. 2016
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

En 2016, quelque 94 % des détaillants chinois comptent mener une politique d’expansion modérée, contre 72 et 85 % les deux années précédentes. Une prudence motivée par une concurrence croissante sur ce marché en mutation.
 

C’est ce qu’indique le baromètre UBS Investment, qui relève que 67 % des détaillants ne comptent pas étendre leur réseau de plus de 10 % cette année. Ils ne sont désormais plus que 6 % à annoncer une expansion de réseau comprise entre 10 et 20 %.
 
Les department stores sont les moins touchés par cette rationalisation des ouvertures, notamment parce que ces surfaces, à l’instar de Pékin, suivent des plans quinquennaux. De fait, ils pourraient bien peiner à attirer les marques dans leurs nouvelles surfaces, craignent les analystes.

Ainsi, l’efficacité des réseaux de grands magasins devrait décroître, tout comme celle des enseignes footwear, beauté et cosmétiques, selon l’étude. En revanche, une efficacité renforcée est attendue du côté des enseignes d’habillement et de sportswear.
 
Plus critiquable concernant le pays de la contrefaçon : l’analyste Spencer Leug estime que 2016 marquera la fin de « l’ère des copycats », estimant que seules les marques innovantes et nouveaux produits connaîtront le succès.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com