Collector Square ouvre son premier pop-up store rive droite

Collector Square double la mise à Paris. En plus de son showroom originel situé au 36, boulevard Raspail dans l’espace de 1 000 mètres carrés qu’occupe l’entreprise depuis 2016, la plateforme de seconde main s’installe au 69, rue du faubourg Saint-Honoré, dans le Ier arrondissement parisien. Ce magasin éphémère, ouvert du 2 septembre 2019 au 31 janvier 2020, réunit sur 150 mètres carrés près de 500 pièces d’exception.


Le pop-up store Collector Square est situé au 69, rue du Faubourg Saint-Honoré - Collector Square

« Ce magasin éphémère, situé en face de l’hôtel Le Bristol, est l’occasion de nous faire connaître d’une clientèle un peu différente. Il y a une régionalisation de la clientèle dans Paris et les touristes restent généralement très localisés autour de la rive droite et des palaces qui s’y trouvent », explique Osanna Orlowski, secrétaire générale de Collector Square.
 
Cocréé par Nicolas Orlowski, PDG du groupe Artcurial, et Loïc Bocher, Collector Square a fait de la revente de pièces de luxe sa spécialité. Trois catégories, les montres, les sacs et les bijoux, réunissent l’offre du site, qui a pour marques phares Rolex, Cartier, Jaeger-LeCoultre, Hermès, Chanel, Louis Vuitton, Van Cleef & Arpels et Boucheron.

Si le pop-up store fonctionne, Collector Square réfléchira à dupliquer ce modèle dans les grandes villes internationales. Pour l’heure, la plateforme de luxe de seconde main effectue la moitié de ses ventes auprès d’une clientèle française, le reste se divisant à parts égales entre l’Europe et le reste du monde.
 
Avec un prix moyen par article de 2 500 euros et un catalogue de 10 000 produits, Collector Square a su toucher une clientèle de vendeurs et d’acheteurs premium. Son signe distinctif : le site s’occupe de tout, photographie les objets mis en vente, les expertise, fixe leur prix et les envoie en 24 heures à l’acquéreur.
 
Un système qui fonctionne et ancre Collector Square dans le segment du luxe puisque le site se targue de réaliser entre 50 et 100 ventes par jour et constate en 2018 un chiffre d’affaires un peu inférieur à 20 millions d’euros, soit une hausse de 20 % par rapport à l’année précédente. La plateforme, qui compte depuis ses débuts le groupe Dassault comme actionnaire, aux côtés de ces deux fondateurs, mise sur une augmentation similaire pour 2019.
 
Pour y parvenir, Collector Square a prévu de lancer en novembre un nouveau département dédié aux objets rares et de collection, avec une ambition plus artistique tournée vers l’art de vivre, afin de compléter son offre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Luxe - AccessoiresDistribution
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER