×
167
Fashion Jobs
Publié le
9 mars 2021
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Compagnie de Californie fait à nouveau son nid en France

Publié le
9 mars 2021

Avec la perspective de compter onze magasins à l’enseigne d’ici la fin de l’année dans l’Hexagone, Compagnie de Californie affiche clairement son retour. La marque, reconnaissable à son logo en forme de tête d’aigle rouge sur fond blanc, qui avait connu son heure de gloire dans les années 90, bénéficie d’un regain d’intérêt. Son atout? Avec ses sweats à capuche zippés et ses joggings en molleton, elle s’inscrit parfaitement dans la tendance d’un vestiaire décontracté. Un retour sur le devant de la scène mode amorcé en 2016 via une production spéciale à l’occasion des 20 ans du concept-store Colette et dynamisé depuis deux ans et demi par Victor Louzon, qui a repris le label.


Compagnie de Californie


Spécialiste de l’univers streetwear, Victor Louzon a notamment initié la marque Wize&Ope en 2008, dans laquelle était entré le rappeur Lil Wayne. Il avait précédemment initié une marque de sacs américains et développé Emily the Strange en Europe.

En 2018, le dirigeant a décidé de structurer le redéploiement de Compagnie de Californie. "Après avoir réalisé une production spéciale pour l’anniversaire de Colette, le fondateur de la marque a vu à nouveau son potentiel, mais il n’était alors plus dans le textile. Quand j’ai eu l’opportunité de le rencontrer, j’ai pensé qu’il y avait vraiment de belles choses à faire avec cette griffe. Il y avait déjà cette tendance à une silhouette plus décontractée et depuis 2018, tout le monde vient sur le jogging, même les marques de luxe. C’est devenu un style de vie. Notre clientèle a d’abord été parmi les amoureux de la marque qui la portaient dans les années 90. Puis, avec le confinement de l'an dernier, elle s'est élargie."


Boutique de Lyon - Compagnie de Californie


La marque propose plus de 80% de pièces unisexes et le dirigeant précise que ses clients sont à 60% des femmes.

Compagnie de Californie réalise aujourd’hui 60% de ses ventes avec ses sweats zippés et son modèle de jogging Diego. Et vise une clientèle plus mature que le label Sweat Pants, très actif dans le jogging, et surtout que les grandes marques de sport. Afin de continuer de séduire ces actifs qui s’habillent plus décontractés au quotidien, la marque développe des produits avec des poches adaptées aux plus grands smartphones, ou des joggings avec des poches cachées ou zippées pour les clés ou le portefeuille.


La marque développe la commission affiliation - Compagnie de Californie



Une formule qui fonctionne bien. Après avoir réalisé 600.000 euros en 2019, la marque franchit 1,5 million d’euros de chiffre d’affaires en 2020. Elle s’est d’abord présentée via des magasins éphémères, développant son concept californien, avant d’ouvrir des boutiques et de trouver des partenaires.

"Initialement, j’avais pris cinq agents pour démarrer la distribution, mais nous avons rapidement vu que l’activité wholesale était complexe, explique Victor Louzon. En revanche, les pop-up stores marchaient très bien et nous ont permis de montrer ce que nous étions capables de faire. Et de convaincre des partenaires. Aujourd’hui, nous avons deux magasins à Neuilly-sur-Seine et rue de Longchamp, dans le XVIème de Paris, et travaillons avec quatre affiliés à Paris, dans le XVIIème arrondissement, à Deauville, Lyon et Aix-en-Provence. Nous avons également des ouvertures prévues à Beaugrenelle à Paris, Cabourg, Biarritz et Bordeaux."

Au total, en fin d’année, ce seront onze points de vente en France qui devraient être ouverts sur des surfaces comprises entre 30 et 50 mètres carrés. Et Victor Louzon regarde déjà vers l’international, avec un projet d’ouverture à Tel Aviv, en Israël, et des contacts sur Dubaï.

Pour appuyer cette dynamique, la marque, qui est présente dans quelque 25 points de vente multimarques en prime, entend pousser aussi son activité e-commerce avec un nouveau site et table sur 100.000 pièces vendues et un chiffre d’affaires de 3 millions d’euros en 2021.



"Notre jogging est à 69 euros, un prix abordable et en concurrence avec les grandes marques de sport, et nous avons un molleton de très haute qualité. Je travaille au quotidien avec nos fournisseurs en Turquie et ils ont une main de haute qualité avec des éléments sur les sujets RSE. Je pense que cette marque a un potentiel incroyable et peut atteindre les 50 à 60 millions d’euros d’ici sept ans."

Pour s’engager sur ce chemin, Compagnie de Californie travaille son image avec une campagne confiée à l’agence BlackRainbow, et pourrait prochainement produire une partie de son offre en France. Elle regarde déjà d’autres lieux d’implantation potentiels. L’aigle rouge qui avait fait son nid sur la Côte d’Azur il y a trente ans pourrait bien se poser à nouveau à Saint-Tropez prochainement.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com