×
117
Fashion Jobs

Confrontée à des pertes en 2018, Vivienne Westwood va revoir son offre

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
today 1 oct. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Vivienne Westwood a fait les gros titres ces derniers jours à la Fashion Week de Paris, où la griffe défilait, mais les nouvelles de cette semaine sont moins réjouissantes, la société ayant enregistré une perte avant impôts de 2,5 millions de livres (environ 2,8 millions d'euros) au cours du dernier exercice.


Vivienne Westwood - Printemps-Été 2020 - Prêt-à-porter féminin - Paris - © PixelFormula


Vivienne Westwood avait été rentable pendant l'exercice précédent, avec 1,9 million de livres (2,1 millions d'euros) de bénéfices en 2017. En 2018, le chiffre d'affaires a baissé de 4,9% à 38,3 millions de livres (43 millions d'euros) après la fermeture de deux magasins physiques. Cela dit, les ventes en gros ont légèrement augmenté, mais de seulement 0,22%.

La société britannique réexamine de près toutes ses activités, et déclare : "nous sommes en train de revoir les lignes actuellement disponibles dans notre offre, dans le but de rationaliser notre gamme de produits". Vivienne Westwood assure par ailleurs qu'elle surveillera ses frais de fonctionnements de très près.

En prenant cette décision, Vivienne Westwood imiterait l'exemple de nombreuses marques de luxe, qui cherchent à s'assurer des bénéfices sur le long terme, dans un paysage en perpétuelle évolution.

Mais l'entreprise se montre raisonnablement optimiste. Selon elle, Vivienne Westwood "attire une clientèle de plus en plus large, et les ventes sont stables. Nous mettons l'accent sur l'amélioration des magasins existants et le repositionnement de la marque sur les différentes lignes de produits Vivienne Westwood."

L'entreprise se concentre toujours fortement sur l'expansion internationale et cherche à stimuler sa croissance dans des marchés importants, comme la Chine et les États-Unis, ainsi que l'Europe et l'Asie en général, tout en augmentant sa part de marché en France, en Italie et en Allemagne.

Vivienne Westwood indique par ailleurs qu'elle ne peut pas encore évaluer l'impact du Brexit sur ses activités — mais aussi qu'elle exploite des filiales solides en Europe, et qu'elle devrait être en mesure de résister aux vents contraires engendrés par un éventuel Brexit sans accord.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com