Contrefaçon : une vaste opération de sensibilisation des vacanciers

Jusqu’au 18 août, 100 000 tracts bilingues, ainsi que cartes postales et goodies vont être distribués sur les plages de France afin de prévenir l’achat de biens contrefaits par les vacanciers. L’opération est menée de concert par l’Union des Fabricants (Unifab), le Comité National Anti-Contrefaçon (CNAC) et l’Institut National de la Propriété Intellectuelle (INPI).


La campagne mise en place pour l'été 2018 - Unifab

La campagne invite ainsi juilletistes et aoûtiens à ne pas se faire « des vacances en toc », rappelant que quatre consommateurs sur dix ont déjà acheté une contrefaçon en pensant le produit authentique. A ceci s’ajoutent 37 % de consommateurs de 15 ans et plus ayant déjà acheté volontairement un faux. Proportion qui grimpe à 50 % chez les 15-18 ans.

« Il est primordial que cette responsabilisation passe par une sensibilisation accrue de la population, qui doit avoir conscience de toutes les dérives qu’engendre la contrefaçon sur la santé, la sécurité, l’environnement, l’économie… » pour Christian Peugeot, président de l’Unifab. « Autant de facteurs qui laissent penser que sans une demande prédominante, l’offre sera tarie. »

La contrefaçon coûterait 4 200 milliards de dollars (3 600 milliards d'euros) et mettrait en péril 5,4 millions d’emplois d’ici à 2022, selon la Chambre de commerce internationale. Les ventes en ligne de contrefaçons, en particulier, auraient l’an passé représenté 31 % du manque à gagner lié au commerce de produits d’imitation en 2017.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - AccessoiresCampagnes
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER