Coty subit la baisse de ses ventes de parfums

Le parfumeur Coty a publié des ventes trimestrielles en dessous des attentes, notamment en raison de la faiblesse de la demande pour les parfums vendus notamment sous la griffe Calvin Klein ainsi que pour les produits de soin du corps Playboy et Philosophy.

Coty détient notamment la licence pour les parfums Calvin Klein - Coty
Les ventes de parfums ont reculé de 8 %, alors que celles de la division de soins pour la peau et le corps ont perdu 1 % au cours du premier trimestre de l'exercice (une fois retraités des effets de change et des acquisitions).

Face au ralentissement de son activité parfums, dont les marques - souvent celles de célébrités - sont essentiellement disponibles dans les grandes surfaces comme Walmart, Coty a commencé à mettre en oeuvre une stratégie visant à développer sa présence dans le maquillage et les soins pour la peau, des segments au potentiel plus élevé auprès de la clientèle jeune.

Le groupe a notamment annoncé en juillet le rachat de 43 marques à Procter & Gamble, pour un montant de 12,5 milliards de dollars (11,5 milliards d'euros), qui fera ainsi de l'Américain le troisième groupe mondial dans le secteur du maquillage, derrière L'Oréal et Estée Lauder. Coty a précisé que la transaction devrait être finalisée au cours du second trimestre 2016.

Les ventes nettes en données comparables ont baissé de 2 %, à 1,11 milliard de dollars (1,02 milliard d'euros), une baisse qui atteint 8 % sur la base de chiffres non retraités. Ceci est légèrement inférieur aux attentes des analystes, selon Thomson Reuters (1,13 milliard de dollars ou 1,04 milliard d'euros).

Le résultat net a pour sa part progressé de 10,6 %, à 125,7 millions de dollars (de 9,75 à 115,6 millions d'euros).

© Thomson Reuters 2019 All rights reserved.

ParfumsBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER