×
104
Fashion Jobs
keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

Courir va être cédé au fonds Equistone

Publié le
today 22 oct. 2018
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le groupe Go Sport éclate bel et bien. Alors que des rumeurs allaient bon train depuis juin dernier, à la suite notamment d'un article de Capital Finance, la holding Rallye (contrôlant également le groupe Casino) a officialisé ce lundi la vente de l’enseigne Courir au fonds d’investissement européen Equistone.


Intérieur du magasin Courir des Halles (concept Wood) - Courir


Les deux parties sont entrées en négociation exclusive ce 22 octobre, tandis que le montant de la transaction s’élève à 283 millions d’euros. L’opération pourrait être finalisée au premier semestre 2019.

Au cours de l’exercice 2017 du groupe Go Sport, Courir a signé une année record avec un bond de 23 % de ses ventes (330 millions d’euros), quand Go Sport présente un bilan atone (+0,5 % à périmètre constant, pour 465 millions d’euros) et rationalise son parc de magasins. Le chiffre d’affaires global du groupe Go Sport a atteint 807 millions d’euros l’an dernier, en progression de 7,7 %, grâce donc à Courir.

En 1980, l'enseigne Courir est née en se concentrant au départ sur la chaussure de sport, puis a progressivement glissé vers la basket de loisir et de ville, en ciblant les 15-25 ans. La chaîne totalise 248 magasins en France (y compris 58 affiliés) et s’appuie sur un réseau de 30 unités à l’international. Elle a fait évoluer son concept l’an dernier en dévoilant « Wood », un format digitalisé censé mettre mieux en avant les chaussures et les exclusivités produits.

Mais comment va évoluer le Groupe Go Sport amputé de Courir ? Rallye, attaquée sur les marchés depuis le début de l'année, est en pleine cession de différentes actifs. La holding de Jean-Charles Naouri a ainsi récemment cédé les murs de plusieurs de ses magasins Monoprix en centre-ville. Son cours en Bourse s'est sensiblement détérioré, d'environ 30 %, depuis le début 2018. Céder Courir, enseigne performante, était aisé. Mais le groupe entend-il se séparer de l'ensemble de son pôle sport ? En tout cas, il a récemment modifié son périmètre en acquérant l’enseigne Endurance Shop, spécialisée dans la course à pied, et son parc de 60 points de vente. Si Endurance Shop, positionnée sur une activité running en plein essor, est encore un bel atout, le réseau Go Sport ne dispose pas seulement de pépites. Au-delà d'une rentabilité au mètre carré parfois délicate, certains actifs vieillissants pourraient représenter d'importants éléments de réflexion pour un acquéreur potentiel. 

Opérant en France, en Allemagne, en Suisse et au Royaume-Uni, Equistone, présidé par Guillaume Jacqueau, revendique 7,2 milliards d'euros d'investissements réalisés dans 153 sociétés en Europe depuis 2002. Le fonds, qui cible des entités valorisées entre 50 et 500 millions d'euros, réalise des opérations aussi bien dans les secteurs des services que de l'industrie. L'opération Courir est d'importance. Le fonds réalise généralement des investissements de l'ordre de 25 à 150 millions d'euros.

Dans le secteur textile, Equistone a notamment détenu une participation au sein du groupe français Zannier, spécialiste de l'enfant (nommé aujourd'hui Kidiliz) de 2002 à 2005. Actuellement, le fonds est présent au capital de l'agence de voyage Karavel-Promovacances, du distributeur de fournitures de bureau Bruneau ou encore du spécialiste de la location Appart’City.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com