Damartex a enregistré une chute de 36 % de son bénéfice en 2017/18

Ciblant les plus de 55 ans, Damartex livre un bilan en berne après avoir signé une année 2016/17 plutôt florissante (hausse de 8 % de son chiffre d’affaires). Le propriétaire de Damart et Afibel a ainsi généré au cours de son exercice 2017/18 clos fin juin des ventes à hauteur de 756 millions d’euros, soit une chute de 2,4 %. Et sa rentabilité s’est effritée : son bénéfice net ressort à 10,3 millions d’euros, ce qui correspond à une chute de 36 % par rapport à l’an dernier.


La capsule Made In France de Damart - Damart

L’Ebitda affiche sans surprise une dégradation de 23,1 %, à 27,5 millions d’euros, tandis que le résultat opérationnel courant s’établit quant à lui à 15,4 millions d’euros (-32,2 %). C’est surtout le second semestre qui a pénalisé la société nordiste, soulignant dans un communiqué l’impact négatif de « la consommation atone en France et l’attentisme des clients en Angleterre (incertitude liée au Brexit) ». Un pays dans lequel le groupe est bien représenté, notamment avec l’enseigne Coopers of Stortford.

L’activité textile du groupe, majoritaire, souffre par rapport au segment maison. La première livre des ventes en baisse de 4,5 % (585 millions d’euros), quand le second enregistre une hausse de 5,5 %, à 170,5 millions d’euros. Le résultat opérationnel de l’activité textile plonge de 31,9 % (9,6 millions d’euros), en raison de « la baisse d’activité d’Afibel ». Celui du segment maison et lifestyle s’affaisse également (-32,6 %, 5,8 millions d’euros), « dû principalement à un effet de saisonnalité défavorable, mais attendu, lié à l’acquisition de 3Pagen et Vitrine Magique ».

Damartex se félicite d’une chose, la réduction de sa dette, qui culmine maintenant à 30,5 millions d’euros, contre 35,1 millions en juin 2017. La direction prévoit de maintenir au cours de l’exercice en cours un « niveau d’investissement soutenu » pour accélérer sa transformation. Après l’élan de renouveau côté Damart, notamment via un nouveau concept magasin et une série de collaborations tendance, c’est donc au catalogue Afibel d’opérer sa modernisation.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterTextileBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER