Damartex a vu ses ventes se rétracter de 4,6 % en 2018/19

Après avoir enregistré une année 2017/18 plutôt décevante (-2,4 %), Damartex plonge davantage sur son exercice 2018/19. Le groupe nordiste a publié un premier bilan faisant état d’un chiffre d’affaires en recul de 4,6 % à 720 millions d’euros. C’est surtout son activité vestimentaire qui tire ce résultat vers le bas.


Damart est réputé pour son thermolactyl, un textile thermo-régulant. - Damart

« L’ensemble de l’exercice a été particulièrement affecté par les événements sociaux et politiques imprévisibles survenus dans un environnement déjà déprimé pour le marché du textile », commente la société, ciblant sans les nommer le mouvement des gilets jaunes en France et la menace du Brexit au Royaume-Uni. Le communiqué précise en outre qu’au 4e trimestre, l’activité a été stoppée après un bon mois de mai par l’épisode caniculaire de la fin juin en Europe.

Le pôle textile de Damartex (Damart, Afibel…) a ainsi enregistré une baisse de 6,4 % de ses ventes, pour atteindre 548,1 millions d’euros sur cet exercice clos fin juin. Dans le détail, l’enseigne phare Damart, qui opère une modernisation depuis deux ans, affiche un retrait de 4,8 % sur l’année, « particulièrement impacté par un premier semestre décevant en France. Au second semestre, l’enseigne affiche un retrait moins important à -3,5% ». Damart poursuit son cycle de collaborations avec des créateurs et jeunes labels (Christian Lacroix et Heimstone notamment pour la rentrée 2019) et a accueilli en début d'année un nouveau directeur général en la personne de Christophe Gaigneux.

D’autre part, au sein du portefeuille textile du groupe, la marque belge Xandres progresse (+2,5 %), tandis que l’enseigne de mode senior Afibel voit quant à elle son activité dévisser de 14,5 %.

Enfin, l’activité "home & lifestyle" de Damartex (3Pagen, Vitrine Magique, Coopers of Stortford), montre de son côté une petite augmentation d’activité, de l’ordre de +1,5 %, à 171,9 millions d’euros.

Soulignant un contexte « tendu », le groupe affirme maintenir ses efforts pour mettre en œuvre son plan de transformation, « qui commence à porter ses fruits sur le second semestre. Malgré tout, la persistance des contextes dégradés dans les principaux pays où le groupe opère pèseront sur les résultats de l’exercice ». Damartex devrait dévoiler en septembre un bilan plus détaillé, incluant son résultat net.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterTextileDistributionBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER