×
117
Fashion Jobs

Damartex : les ventes se contractent de 5,1 % sur neuf mois

Publié le
today 19 avr. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

En ligne avec les résultats en repli du premier semestre, le groupe nordiste Damartex publie un chiffre d’affaires en recul de 5,2 % (à taux de change constants) sur les neuf premiers mois de son exercice 2018/19, à 565,1 millions d’euros. C’est l’activité textile de la société qui tire les ventes du groupe vers le bas et surtout Afibel, dans un contexte de bouleversement de la consommation et d’attentisme face aux problèmes sociaux et politiques en France et au Royaume-Uni.


Déclinaison de tops en coton signés Damart - Damart


Si l’on isole le troisième trimestre, les ventes de la société ressortent à 180,2 millions d’euros (-3,9 %), soit une baisse moins marquée que les deux trimestres précédents.

Dans le détail et sur la période des neuf mois, le pôle textile voit ainsi ses ventes se replier de 6,6 % sur la période, à 432,9 millions d’euros. L’enseigne Damart, qui affiche un recul de 2,7 %, « résiste mieux et reste principalement perturbée par l’incertitude autour du Brexit tandis que la France s’inscrit en légère décroissance (-1,2 %) et ce malgré un contexte toujours aussi compliqué », justifie Damartex.

Quant à Afibel, l’enseigne de mode senior qui tente d'opérer son repositionnement, la chute est plus sévère, de l’ordre de -11 %. Enfin, la marque Maison du Jersey est portée par une croissance de son chiffre d’affaires de l’ordre de 17,3 %, « grâce à un bon accueil de sa collection et de catalogues modernisés ».

D’autre part, l’activité Home & Lifestyle (enseignes 3Pagen, Vitrine Magique, Coopers of Stortford…) atteint 132,2 millions d’euros sur ces neuf premiers mois, ce qui correspond à un léger repli de 0,2 %.

Damartex ne fait pas de prévision pour le dernier trimestre en cours, mais précise que « les actions entreprises par le groupe commencent à porter leur fruit, notamment sur la maîtrise des coûts ». « Néanmoins, la situation politique européenne continue de faire peser une incertitude sur l’ensemble du marché. »

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com