×
202
Fashion Jobs
HUGO BOSS
Junior Brand Manager Leather Accessories Boss Man
CDI · Coldrerio
ESTÉE LAUDER
HR Specialist 80%
CDI · Lachen
ESTÉE LAUDER
Trade & Consumer Marketing Manager Estée Lauder/Origins
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
HR Generalist
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Trade Marketing & Visual Merchandizing Executive - Make up Brands
CDI · Zürich
HUGO BOSS
jr. Brand Manager Bodywear & Hosiery | Maternity Cover
CDI · Coldrerio
ESTÉE LAUDER
Clinique Travelling Consultant 100%
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Procurement Manager Facility Management & Capex
CDI · Wollerau
ESTÉE LAUDER
Clinique Counter Consultant 100% Zürich
CDI · Zürich
ESTÉE LAUDER
Logistics Business Excellence And Sustainability Senior Manager
CDI · Wollerau
CALZEDONIA GROUP
Sales Assistant 100% Lausanne
CDI · LAUSANNE
GLOBUS
Mitarbeiter:in ***Delicatessa Kundenservice (w/m/d)
CDI · ZÜRICH
GLOBUS
Verkaufsberater:in Men Fashion im Bereich Premium (w/m/d)
CDI · WALLISELLEN
THE KOOPLES
Permanent - Concession Manager - Globus Zurich Homme f/h
CDI · GENÈVE
CONFIDENTIEL
Responsable de Corner Flagship - Genève
CDI · GENÈVE
ESTÉE LAUDER
Lead Logistics Inbound And Outbound Planning
CDI · Lachen
ESTÉE LAUDER
Estée Lauder / Clinique Counter Coordinateur - Manor Sierre - 40%
CDI · Sierre
GLOBUS
Verkaufsberater:in Accessoires Für Pop-up (M/W/D)
CDI · ZÜRICH
ZARA
Visual Merchandiser 100% (M/W/D) Zara Geneve
CDI · GENEVA
SIDLER SA
jr. Sales Assistant - Runner / Luxury Brand / Seasonal Contract (ft) / st. Moritz
CDI · SAINT-MORITZ
HUGO BOSS
Operations Procurement Merchandise Shoes Woman & Leather Accessories
CDI · Coldrerio
SIDLER SA
Store Manager / Luxury Company / Lucerne
CDI · LUCERNE
Publié le
2 juin 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Dans les grands magasins, le sportswear envisagé comme un segment d’avenir

Publié le
2 juin 2021

Plus résiliente que le secteur mode dans son ensemble face à la crise, la catégorie des vêtements de sport et d’athleisure s’impose comme un levier de croissance pour les grands magasins du globe, historiquement plus friands des griffes de luxe et des marques de prêt-à-porter classique. L’international Association Department Stores (IADS), qui fédère 12 chaînes de grands magasins à travers le monde (dont Breuninger, les Galeries Lafayette, El Corte Inglés, Manor ou encore Beijing Hualian Group), livre avec l’agence NellyRodi un point chiffré et étayé de tendances sur le sportswear en grand magasin. Une catégorie qui ne représente qu'entre 6 et 12% de leurs chiffres d’affaires globaux (dont un quart est réalisé en ligne), mais qui est considérée par les acheteurs comme disposant "de l’un des meilleurs potentiels de croissance de leurs ventes".


L'offre masculine et féminine de Pangaia - Pangaia


Et pour cause, selon les données du cabinet de conseil McKinsey, le secteur du sportswear a vu ses ventes se rétracter de 7,7% en 2020, tandis que les ventes mondiales de vêtement ont plongé de 19%. Surtout, son retour à la croissance est prévu dès 2021, soit une hausse anticipée de 9,8% par rapport à l’activité pré-pandémique, qui se concrétisera autant sur les marchés matures (+14% entre 2019 et 2024 aux Etats-Unis) que ceux en essor (+71% en Chine sur la même période).

Pour l’heure, la domination des géants que sont Nike et Adidas perdure en grand magasin, mais des évolutions sont soulignées par les acteurs de l’IADS: Under Armour et Garmin gagnent du terrain sur le segment technique (au détriment de la marque aux trois bandes), tandis que des griffes sont en croissance notable, à l’instar d’Everlast, Theragun, Suunto, Ultracor, Lourdes, Oceans Apart, On Running ou encore Tamanaco, Gymshark et Bogner.

Quatre familles: Athleisure, streetwear, offre technique et sportswear de luxe



Les acheteurs des grands magasins de l’association segmentent le sportswear en quatre entités. Tout d’abord l’athleisure, qui désigne des vêtements utilisés pour la pratique sportive ou le quotidien (outdoor, yoga, pilates…) et compte pour 50% des ventes de la catégorie en grand magasin. "Ce segment devrait continuer d’être moteur de croissance, en particulier sur le canal en ligne, grâce à l’apparition de nombreuses marques qui promeuvent inclusion, confort et féminité repensée", note NellyRodi, qui cite Pangaia, Ecoalf, Organic Basics, Adanola, The Upside, ou encore Splits 59 comme labels à suivre.


L'offre produit travaillée de la marque américaine Ultracor - DR

 
Vient ensuite l’univers streetwear (23% des ventes de la catégorie sportswear), qui rassemble notamment les marques Obey, Avnier, A Cold Wall, Facetasm, Heron Preston et Kapital, et s’adresse à la fois aux sportifs et aux férus de mode.

"Ce positionnement est particulièrement intéressant pour les grands magasins, car il permet une double exposition dans les rayons mode ou sport, mais pose également des questions d’agencement des magasins", notent les instigateurs de cette étude, ajoutant que le streetwear est très attractif en termes d’image (collabs, série limitées, innovations). D’où l’intérêt des grands magasins de construire "des collaborations fortes avec les industries de la musique et du jeu, et avec des personnalités du monde sportif", afin de renforcer "leur désirabilité auprès des plus jeunes".
 
Le volet produits techniques, qui atteint 20% de l’offre sportswear des grands magasins, connaît un regain de ventes grâce à la reprise des pratiques en extérieur (running, cyclisme…) tandis que l’équipement à domicile continue de signer de bonnes performances depuis les premiers confinements. L’hyper spécialisation de marques comme Satisfy Running, Pas Normal Studio ou encore Goldwin Official est identifiée par NellyRodi comme un atout sur ce segment.

Enfin, même s’il ne compte que pour 5% des ventes de la catégorie sport des grands magasins, le sportswear de luxe est présenté comme le quatrième segment à fort potentiel. "Sur ce marché davantage animé par l’émotion que par la fonction et l’usage, les collaborations jouent un rôle essentiel pour le client, tout en représentant une catégorie fortement contributrice en termes de marge aux magasins". Le partenariat Ricky Segal x Lacoste étant un exemple cité.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com