×
117
Fashion Jobs

DCM Jennyfer continue de casser les codes avec Bilal Hassani

Publié le
today 20 nov. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

L'enseigne tricolore Don't Call Me Jennyfer, anciennement Jennyfer, a fait appel au chanteur et vidéaste français Bilal Hassani pour co-créer une collection no gender combinant tenues de soirée et vêtements plus casual. Les créations seront mises en vente à compter du 29 novembre, en magasins et en ligne.


Une trentaine de pièces composent la capsule - DCM Jennyfer


Il s'agit sans doute d'une des collaborations les plus anticonformistes de l'année en matière de prêt-à-porter, s'adressant autant aux femmes qu'aux hommes, et mêlant plusieurs styles différents, voire opposés. Bilal Hassani a mis sa créativité et son goût pour la mode au service de la marque Don't Call Me Jennyfer le temps d'une collection mixte baptisée "Two Spirits". Un nom choisi pour évoquer deux des traits de la personnalité de l'interprète de "Roi".

"Plus qu'un thème précis, c'est un esprit que j'ai voulu transmettre, ou plutôt deux, d'où ce nom. C'est une référence aux deux aspects de ma personnalité, l'un très show, sur scène et sur les réseaux, et l'autre super chill, avec mes ami.e.s et ma mère, le week-end... Ca, c'est le Bilal du dimanche ! Je tenais aussi à ce que la collection soit no gender, et taillée pour aller aussi bien aux filles qu'aux mecs, quel que soit leur gabarit", explique Bilal Hassani, qui a représenté la France à l'Eurovision 2019.

Composée d'une trentaine de modèles, la collection comprend un bomber oversize, une combinaison, des pantalons, des sweats, des T-shirts, ou encore une veste et un manteau à carreaux. Elle est complétée par une série d'accessoires, parmi lesquels des bonnets, des chaussettes, et des sacs. Ces produits commercialisés à partir du 29 novembre, seront étiquetés entre 6,99 et 59,99 euros.


C'est la toute première collaboration mode de Bilal Hassani. - DCM Jennyfer


Pour cette première collaboration avec la marque Don't Call Me Jennyfer, Bilal Hassani a opté pour une palette essentiellement composée de noir, de rose poudré, et de vert menthe. On retrouve également plusieurs éléments en lien avec la vie du chanteur, comme le symbole de la planète Mercure, qui est associé à son signe astrologique, ou encore le nombre "99" évoquant son année de naissance.

Cette association avec le chanteur, qui est suivi par près de 630 000 abonnés sur Instagram et plus d'un million de personnes sur Youtube, permet à l'enseigne de faire l'actualité, elle qui intensifie ses partenariats et cadence de plus en plus de capsules. Cette collection témoigne aussi surtout de sa volonté de casser les codes, y compris sur la perception qu'elle renvoie. Plus tôt cette année, une campagne choc contre les préjugés avait créé l'événement.

Née en 1985, Don't Call Me Jennyfer a changé de mains il y a un an, vendue par les propriétaires de Celio à un consortium d'investisseurs mené par Sébastien Bismuth. La chaîne opère un parc de 300 magasins en France et 200 unités à l'international.


La rédaction avec AFP/Relaxnews

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com