×
Publié le
3 mai 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Decathlon, Jules et Etam devant Louis Vuitton et Dior au classement CFX des marques les plus circulaires

Publié le
3 mai 2022

Evaluant les efforts de 150 marques mondiales tentant de rendre leur activité plus durable, le cabinet de conseil américain Kearney a dévoilé l'édition 2022 de son classement Circular Fashion Index, qui est dominé par Patagonia, devant Levi's et The North Face. Trois acteurs américains –déjà sur le podium de la précédente édition- qui œuvrent à réduire leur impact et surtout allonger la durée de vie de leurs produits, mais à qui il reste encore un long chemin à parcourir... même s'ils se mobilisent davantage que l'ensemble de la filière. Côté français, Decathlon est le premier cité, arrivant à la 13e place, tandis que l'enseigne de mode féminine Caroll ferme la marche à la 142e position.


Patagonia


Car malgré les efforts produits, le premier enseignement du classement établi est que l'industrie de la mode "peut -et doit- globalement faire encore bien plus -et plus vite- en termes de circularité", observe Kearney.

Le score médian attribué aux marques pour cette édition 2022 étant de 2,85 sur 10 (contre 1,6 sur 10 il y a deux ans). Pour déterminer ses notes, le cabinet précise passer au crible "sept dimensions (comprenant les marchés primaires et secondaires), qui affectent la longévité des vêtements".


Le top 10 du classement établi par Kearney - DR


Derrière le trio américain, le top 10 intègre l'enseigne Esprit (Allemagne) à la 4e place, suivi de deux entreprises italiennes, OVS et Gucci. Viennent ensuite Gant (Etats-Unis), Coach (Etats-Unis), Lululemon Athletica (Canada) et enfin Lindex (Suède).

Il n'y a donc pas d'acteur français dans ce top 10, mais Decathlon (13e), Jules/Brice (15e) et Etam (16e) arrivent juste après. Les marques mass market apparaissent ainsi avant les grands noms du luxe que sont Louis Vuitton (23e), Saint Laurent (27e) ou encore Dior (39e).


Les positions des marques hexagonales - DR


Si l'on compare le score moyen par pays, la France arrive en tête (avec une note moyenne de 3,65 pour 22 griffes), devant l'Italie (2,95) et l'Allemagne (2,63). Malgré ses champions, le score des Etats-Unis (2,95), est plombé par un certain nombre de marques peu performantes côté développement durable.

Parmi les 150 sociétés auscultées, seules 7% utilisent des matières recyclées de façon récurrente et importante dans leur offre, tandis que 54% y ont recours pour seulement quelques articles ou de manière temporaire. 39% n'ont encore jamais essayé d'en inclure dans leurs collections. De plus, ils ne sont que 5% à proposer des services de réparation, et/ou de la vente d'articles d'occasion.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com