×
35
Fashion Jobs

Déconfinement : l'appétence pour la mode est de retour

Publié le
25 mai 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Alors que les commerces physiques tentent de relancer leur activité depuis deux semaines, il ressort que les Français ont déjà retrouvé leur appétence pour les produits de mode. Mis tout en bas de la liste des priorités en début de confinement, les ventes du secteur connaissent désormais en ligne des niveaux supérieurs à l'avant-crise. Signe tout à la fois d'une possibilité de reprise et d'une concurrence rude entre les acteurs non-digitalisés et les autres.


Indice des ventes hebdomadaires de mode en ligne et répartitions des parts de marché selon les réseaux - FoxIntelligence


Réalisé du 11 au 17 mai via l'étude des transactions de plus de 150 portails marchands, le dernier baromètre FoxIntelligence montre que les ventes françaises de mode en ligne dépassent désormais de 30 % les niveaux d'avant-crise, après avoir retrouvé leurs niveaux normaux vers la fin avril. Une analyse de la répartition des parts de marchés entre acteurs montre également un certain retour à l'équilibre. Après avoir capté respectivement 37 % et 29 % des ventes en ligne la semaine du 30 mars, les retailers mode et les marques sont retombés à leurs niveaux habituels (27 % et 22 %).

Les acteurs du déstockage ont réussi à tirer parti de la situation, passant de 12 % à 15 % entre les semaines du 2 mars et du 11 mai, avec un pic à 25 % la semaine du 23 mars. Une progression similaire mais au processus inversé à celui connu par les acteurs de la seconde main. Particulièrement dépendants des envois et livraisons en relais, fermés durant le confinement, ceux-ci captent désormais 26 % de parts de marché contre 23 % avant crise, après être logiquement tombés à 4 % les semaines du 23 et 30 mars. Selon FoxIntelligence, Vinted capterait même à lui-seul 19 % des ventes de mode en ligne sur la semaine du 11 mai, notamment par un effet de rattrapage attendu.

Le spécialiste de l'analyse concurrentielle en ligne dresse par ailleurs un classement des portails les plus prisés durant le mois d'avril : Amazon le mène, suivi par Veepee (5), Asos (10), La Redoute (12), Vinted (13), Rakuten (14), Zalando (16) et Ebay (17). Arrivent ensuite Sezane (18), H&M (20), Nike (21), ShowroomPrivé (22) et Zara (23), suivis notamment par Sephora, Adidas, Kiabi, Sarenza, BeautePrivée, Etam, Birchbox ou Spartoo.


Classement des 50 portails de ventes préférés des Français en avril 2020 - FoxIntelligence


Un classement qu'il revient d'analyser à la lueur d'un autre palmarès : celui des marques les plus achetées durant le mois d'avril, qui montre là encore une forte croissance de la mode. Derrière les leaders que son Apple et Samsung s'y succèdent ainsi Nike (3e), Sezane (4), H&M (7), Zara (8), Adidas (17), Birkenstock (32), Etam (36), Lacoste (40) et Adidas Originals (41).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com