Défi Mode : clap de fin pour l’enseigne de périphérie

Une nouvelle enseigne de mode va baisser le rideau dans l’Hexagone. Basée à Brioude, en Haute-Loire, la direction de la société Défi Mode a annoncé cette semaine à ses salariés la cessation totale de ses activités, annonce le journal La Montagne. Une chaîne de périphérie que le groupe Vivarte avait acquise en 2007, puis revendue à Nenad Jeremic en 2016, avant que celui-ci ne cède les rênes à son président, Thierry Dai, début 2018.


Le relooking des magasins Défi Mode sous enseigne Nov'Mod avait débuté en février 2018. - Nov'Mod/Facebook

La soixantaine de points de vente de l’entreprise, qui avait rebaptisé son nom d’enseigne Nov’mod début 2018 dans une dernière tentative de relance, fermeront leurs portes durant le premier semestre 2019. Un plan social est actuellement négocié par les représentants du personnel et la présidence de la société. Les 220 employés devraient rester en poste jusqu’au 31 mars prochain, précise une déléguée syndicale au quotidien régional.

Installée dans des petites villes du territoire français, la chaîne fondée en 1986 par les frères Dominique et Bernard Montel commercialise du prêt-à-porter, mais aussi des accessoires, des produits de beauté et quelques articles de décoration. Au plus fort de son activité, elle a compté par le passé jusqu’à 200 magasins.

Deux PSE ont déjà été menés au sein de la société en 2015 et 2016. Le bilan chiffré de Défi Mode illustre son érosion : au cours de l’exercice 2017, elle a généré 20 millions d’euros de chiffre d’affaires, contre 29 millions réalisés en 2016 et 35 millions en 2015.

Il y a un an, un nouveau président, Thierry Dai, avait été nommé par l’actionnaire Nenad Jeremic. Quelques mois plus tard, il était devenu propriétaire de Défi Mode avec l’objectif de tenter de redresser l’entreprise. Sa mission n’a donc pas pu être menée à bien.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterDistributionBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER