×
421
Fashion Jobs
HUGO BOSS (SCHWEIZ) AG
Junior Product Manager Textile Licenses
CDI · Zug
AESOP
Verkaufsberater - Retail Consultant (M/W/D) | Aesop Bärengasse, Zürich | Teilzeit 60 - 80%
CDI · Zürich
AESOP
Verkaufsberater - Retail Consultant (M/W/D) | Aesop Jelmoli, Zürich | Teilzeit 60%
CDI · Zürich
AESOP
Verkaufsberater - Retail Consultant (M/W/D) | Aesop Globus Zürich | Teilzeit 80%
CDI · Zürich
NEWELL
Account Manager Schweiz (Outdoor & Recreation)
CDI · GIVISIEZ
SIMPLICITY
Area Manager Sales B2B Schweiz (m_w_d) Showroom Zürich Opus & Someday
CDI · ZURICH
HOLY FASHION GROUP
Marketing Manager (d/M/W)
CDI · KREUZLINGEN
TIFFANY & CO
Purchasing Specialist
CDI · Geneva
NAPAPIJIRI
Sales Director Northern Europe - Napapijri
CDI · STABIO
ON RUNNING
Footwear Testing Coordinator
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Inventory Controls Analyst
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Freight Planning Lead
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Global Sales B2B System Specialist
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Head of Logistics
CDI · ZURICH
ON RUNNING
Talent Business Partner Emea
CDI · ZURICH
MAMMUT
HR Business Partner (All Genders, 80-100%)
CDI · SEON
HOLY FASHION GROUP
Inhouse Consultant Sap sd/ le (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
HOLY FASHION GROUP
Joop Brand Controller (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
HOLY FASHION GROUP
B2B E-Commerce Manager (Joop, Strellson, Windsor.) (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
HOLY FASHION GROUP
Business Development Manager - Focus on Digitalization (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
HOLY FASHION GROUP
(Junior) Business Development Manager - Focus on Digitalization (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
HOLY FASHION GROUP
SEA Manager (d/f/m)
CDI · KREUZLINGEN
Par
AFP
Publié le
7 mars 2011
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Démission de Jérôme Guerrand, président du conseil de surveillance d'Hermès

Par
AFP
Publié le
7 mars 2011

PARIS, 7 mars 2011 (AFP) - Le président du conseil de surveillance de la maison française de luxe Hermès, Jérôme Guerrand, a démissionné le 3 mars et a été remplacé par Eric de Seynes, a annoncé lundi Hermès dans un communiqué, sans préciser la raison du départ.

"Après vingt années de mandat, Monsieur Jérôme Guerrand, président du conseil de surveillance d'Hermès International, a remis sa démission lors de la réunion de ce conseil le 3 mars 2011", a annoncé le groupe de luxe qui n'était pas joignable pour plus de précisions sur les raisons de ce départ.

"Les membres du conseil ont tenu à saluer la constance avec laquelle il a su, au côté de ses cousins Jean-Louis Dumas et Bertrand Puech, entretenir l'esprit et les liens familiaux", a-t-il seulement ajouté.

Eric de Seynes, 51 ans, "membre des organes de contrôle d'Hermès International - conseil de surveillance, conseil de gérance, comité d'audit" lui succède, selon le communiqué. Il est actuellement directeur général de Yamaha Motor France.

Hermès a également annoncé, dans un communiqué séparé, la nomination de Julie Guerrand, la fille de Jérôme Guerrand âgée de 36 ans, à compter du 7 mars 2011, en tant que directeur corporate development. Elle sera chargée des investissements financiers du groupe.

Julie Guerrand, titulaire d'une maîtrise d'études économiques et stratégies industrielles, appartient à la sixième génération de la famille Hermès.

Cette démission intervient alors qu'Hermès a engagé un bras de fer avec LVMH, numéro un mondial du luxe qui est entré par surprise au capital d'Hermès fin octobre, et a restructuré sa gouvernance pour y faire face.

Le gérant d'Hermès, Patrick Thomas, a indiqué dimanche qu'il refusait de croire aux intentions pacifiques du groupe de luxe LVMH, affirmant que si tel était le cas, le groupe baisserait sa participation alors qu'au contraire, il suspecte LVMH de l'avoir encore accrue.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.