Des salariés de Dim vont poursuivre le blocage de sites à Autun ce week-end

DIJON, 8 déc 2006 (AFP) - Les salariés de Dim ont décidé vendredi 8 décembre dans l'après-midi de continuer à bloquer un site de production et un centre logistique à Autun (Saône-et-Loire) durant le week-end pour faire pression avant la reprise mardi 12 des négociations sur le plan social, a-t-on appris de source syndicale.


Des salariés de l'usine Dim de Bourbon-Lancy manifestent le 16 mai 2001 à Autun pour protester contre la menace de fermeture de l'usine - Photo : Cyril Villemain/AFP

Quelque 70 salariés, selon la gendarmerie et les syndicats, ont bloqué vendredi 8 deux sites de production et le centre logistique, par où passent en temps normal tous les produits de la marque de lingerie et de sous-vêtements à destination de l'Europe.

Des piquets de grève vont être maintenus jusqu'à dimanche soir au minimum. Des négociations au siège, en région parisienne, doivent reprendre mardi 12.

"Les primes de licenciement et les préretraites proposées pour les techniciens sont insuffisantes pour vivre décemment, qui plus est dans un bassin d'emploi sinistré. Le groupe a pourtant des moyens", a estimé Geneviève Brochot, déléguée CFDT.

"Selon nos calculs, 125 personnes resteraient sur le carreau alors que la direction voulait comme nous +zéro chômeur+", a-t-elle ajouté, soulignant la "détermination" des salariés.

Le 15 mai dernier, la direction avait annoncé la suppression de 450 postes sur 2 500 en France, dont quelque 400 concerneraient Dim, selon les syndicats.

Alors que les réunions syndicats-direction sur le plan social approchent de leur terme, fin janvier, et que les "avancées notables" selon la direction ne satisfont pas les salariés, un blocage de la logistique a débuté mercredi après-midi.

Quelques salariés se relaient depuis deux nuits sur les piquets de grève qui se sont étendus. En journée, ils sont plus nombreux et se réchauffent en brûlant dans le calme des palettes en bois.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

LingerieIndustrie
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER