Designers Apartment: la riposte de la création française

La création française vendra ses charmes au marché international lors du premier Designers Apartment, un nouveau showroom organisé à l’Atelier Richelieu pendant toute la semaine des créateurs printemps-été 2013. Dix marques aux profils variés ont été choisies par la fédération de la couture pour les deux premières éditions de Designers Apartment, un dispositif financé par le comité de développement et de promotion de l'habillement (DEFI) et destiné aux créateurs de mode féminine, en tout cas pour l’instant.

L’idée part d’un constat d’abord pratique. "Nous sommes dans une période où la place commence à manquer pour les nouveaux créateurs dans le calendrier", explique Didier Grumbach, président de la fédération française de la couture, du prêt-à-porter des couturiers et des créateurs de mode".
Ne fallait-il pas aussi apporter une réponse locale au nombre croissant de showrooms internationaux qui battent leur plein à chaque semaine des créateurs, profitant à raison de l'important flot d’acheteurs de passage à Paris ? "En effet, il n’y avait pas de raison que nous ne soutenions pas les créateurs installés ici, qui n'ont pas l'appui dont bénéficient les talents étrangers venus aux frais de leurs princesses", confirme-t-il.

A son tour, la fédération française de la couture, du prêt-à-porter des couturiers et des créateurs de mode passe donc à l’offensive avec le DEFI. Et pour jouer les entremetteurs entre les créateurs et le marché, ces derniers ont fait confiance au carnet de Patricia Lerat, une chasseuse de talents et consultante qui fut longtemps directrice du salon Première Classe.

Leur point commun, "du talent, un début d’équipe et peu de moyens" (photo Pascal Montary)

"Ce choix de créateurs n’est pas homogène", reconnait volontiers le président de la fédération dont le choix s’est porté sur Aganovich, Alexis Mabille, Alice Lemoine, Barnabé Hardy, Céline Méteil, Christine Phung, Christophe Josse, Gaspard Yurkievich, Gustavo Lins et Yiqing Yin.

"Certains relancent leur maison comme Gaspard Yurkievich, d’autres sont en train de naître comme Céline Méteil repérée à Hyères". On note aussi la présence d’univers aussi variés que ceux de Christine Phung (l’une des finalistes du dernier Mango Fashion Award, ndlr), de Barnabé Hardy et de Yiqing Ying. Leur point commun, "du talent, un début d’équipe et peu de moyens", résume Didier Grumbach.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterCréation
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER