×
139
Fashion Jobs
THE KOOPLES
Area Manager - Zürich And South of Germany - w/m/v
CDI · ZURICH
ESTÉE LAUDER
Clinique Counter Consultant 80 % Befristet in Spreitenbach ab Sofort
CDI · Spreitenbach
GLOBUS
Chief Sales Officer (Cso) / Mitglied Der Geschäftsleitung (M/W/D)
CDI · ZÜRICH
VANIDA DANG
Stage Responsable de Zone
Stage · BIENNE
VANIDA DANG
Stage Responsable de Zone
Stage · BIENNE
ESTÉE LAUDER
Customer Service Coordinator (B2B)
CDI · Wollerau
ESTÉE LAUDER
Betriebstechniker/in
CDI · Wohlen
ESTÉE LAUDER
Beauty Advisor Fragrance Brands 80% - Globus Glattzentrum ab September
CDI · Wallisellen
ESTÉE LAUDER
Tom Ford Beauty Advisor 80% Jelmoli Zürich
CDI · Zürich
ESPRIT
Sales Associate Flex (Employé/e de Vente) (m/f, 60-80%)
CDI · Geneva
ESPRIT
Assistant Store Manager (M/W, 100%)
CDI · Wallisellen
ESPRIT
Sales Associate (Mitarbeiter/in im Verkauf) (M/W, 100%)
CDI · Zürich
ESPRIT
Sales Associate Auf Stundenlohnbasis (Flexible Mitarbeiter/in im Verkauf) (M/W, 60 - 80%)
CDI · Lucerne
ESPRIT
Store Manager (m/f, 100%)
CDI · La Tène
ESPRIT
Sales Associate Flex (Mitarbeiter/in im Verkauf) (m/f, 60-80%)
CDI · Geneva
CALZEDONIA
Vendeuse 30%
CDI · VEVEY
CALZEDONIA GROUP
Conseillère de Vente 30%
CDI · NYON
CALZEDONIA GROUP
Sales Assistant 30% Lausanne
CDI · LOSANNA
CALZEDONIA GROUP
Sales Assistant 100%
CDI · LAUSANNE
CALZEDONIA
Sales Assistant 30%
CDI · BIEL
CALZEDONIA GROUP
Conseillère de Vente 20%
CDI · GENEVA
GLOBUS
Verkaufsberater:in Fashion im Bereich Premium (M/W/D)
CDI · ZURICH
Publié le
27 mai 2021
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Digital@mode: le nouveau programme du Defi pour la transition digitale des acteurs de l'habillement

Publié le
27 mai 2021

Tous les acteurs de l'habillement l'ont constaté depuis un an: pour faire face à la crise née de la pandémie de Covid-19, mieux valait avoir réalisé de premiers investissements dans le digital. Si le discours sur la transition vers un modèle intégrant l'utilisation de solutions numériques dans les opérations et mêlant différents canaux de distribution dont l'e-commerce était porté depuis plusieurs années, sa pertinence ne fait plus débat. L'e-commerce a représenté près d'un quart des ventes de mode en France l'an dernier.


Digital@mode veut donner les clés aux entrepreneurs de l'habillement pour accélérer leur transformation - Shutterstock



Reste que les chantiers sont imposants pour nombre d'acteurs de l'habillement. Pour les accompagner dans cette évolution majeure, le Defi, plateforme qui par ses initiatives vise à soutenir et accélérer les transformations du secteur, a imaginé avec les fédérations du secteur un nouveau programme à l'attention des dirigeants d'entreprises. Baptisé Digital@mode, celui-ci entend former une centaine de chefs d'entreprises afin qu'ils impulsent et soutiennent ces projets essentiels.

Dès ce 27 mai et pour sept semaines, les premiers échanges et formations digitaux vont débuter pour un premier groupe de trente dirigeants venus de différents horizons comme ceux de la marque de balnéaire haut de gamme Su Paris, d'Inoui et Compagnie installée en Baie de Somme et spécialisée dans la réalisation de foulards ou encore de la marque de lingerie Empreinte, fondée en Bretagne en 1946.

“Plus qu’une formation, ce programme est un accélérateur de transformation digitale pour les entreprises de la mode pour répondre à une mutation forte des habitudes de consommation, précise Clarisse Reille, directrice générale du Defi . Plus que de doter les marques de site d’e-commerce, c’est un univers nouveau qu’il leur faut appréhender, à toutes les étapes de leur chaîne de valeur.”

Mais de quelles ressources est-il question? Si plusieurs marques avaient bénéficié des aides à la digitalisation, l'été et l'hiver dernier, notamment via Promas et la Fédération du prêt-à-porter féminin, cette fois le Défi a débloqué un budget de 250.000 euros pour financer totalement ce dispositif à l'attention des TPE PME dont le chiffre d'affaires est supérieur à 50.000 euros et qui réalisent au moins 30% de leur activité en chaîne et trame. Une opportunité pour ces dirigeants qui s'engagent à suivre l'intégralité de cette formation à distance, qui comprend un volet stratégique et un volet opérationnel.

Digital@mode a été imaginé et est animé par l'équipe de Creative Valley, avec l'implication de The Other Store, de Maxime Coupez, consultant spécialisé dans les questions de digitalisation des entreprises de la mode et du luxe, et de la structure de formation au marketing digital Oreegami.

"Ces formations ont été conçues pour offrir l’approche concrète et pragmatique nécessaire à une transformation effective, estime Carole Barkatz, directrice des opérations de Creative Valley. La connaissance sectorielle et opérationnelle du Defi nous a permis de cibler les besoins réels des entreprises de la mode et de l’habillement selon leur maturité digitale".

Le volet stratégique comprend une analyse, via un questionnaire de 36 questions, du niveau de maturité digitale de l'entreprise. Un outil qui permettra de définir les besoins précis de formation mais aussi des outils permettant de mettre en place des indicateurs afin d'améliorer la compréhension des enjeux digitaux par les équipes de l'entreprise.

Le volet opérationnel met à disposition des chefs d'entreprises mais aussi de leurs équipes des contenus, avec notamment une bibliothèque en ligne, afin de se former à ces enjeux. Au total le programme annonce plus de 1.000 heures de contenus adaptés aux novices comme aux experts entre ateliers, webinaires, tutoriels et journées de formations. Concrètement, 18 ateliers sont programmés ainsi que 12 webinaires sur l'efficacité opérationnelle avec la présentation d'outils et de méthodes.

L'ambition affichée de Digital@mode est d'entrer dans le détail et la formation va permettre, selon les besoins, d'avoir des éclairages sur
les questions de RGPD et de cybersécurité, l'intégration et l'utilisation des réseaux sociaux dans son activité, la conversion et l'acquisition en e-commerce ou encore la fidélisation à son activité marchande en ligne et enfin la mesure de l’efficacité digitale.

La volonté des fédérations et du Defi est, à travers ce dispositif qui vient en complément des différents outils déployés ces derniers mois, de permettre aux dirigeants d'acquérir les éléments de compréhension nécessaire de l'univers digital, afin qu'ils soient les fers de lance de la transformation au sein de leurs entreprises.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com