Dior Homme : Kim Jones remplace Kris Van Assche

Les grandes manœuvres se poursuivent au sein de LVMH. Après son départ de la direction du prêt-à-porter masculin de Louis Vuitton, Kim Jones prend la direction artistique de Dior Homme. Il prend le relais de Kris Van Assche, qui quitte la maison après onze ans à ce poste. Le créateur belge d’origine flamande continuera néanmoins « d'exercer sa créativité au sein du groupe LVMH » annonce la société en précisant que « ses nouvelles responsabilités seront annoncées très prochainement ».

Kim Jones, entouré de Naomi Campbell et Kate Moss, lors de ses adieux chez Louis Vuitton - Pixelformula

On le pressentait chez Versace, puis chez Burberry, c’est finalement chez Dior, qu’a atterri Kim Jones, pour qui il signera son premier défilé en juin prochain, lors de la semaine de la mode masculine à Paris.

En intégrant la prestigieuse maison de couture, le créateur anglais (38 ans) gagne du galon chez LVMH après sept ans passés à la tête de la mode masculine de Louis Vuitton, au cours desquels il a su insuffler un vent de fraîcheur en y introduisant notamment pour la première fois un esprit streetwear allié au luxe.

Le designer est parvenu non seulement à dépoussiérer l’homme Louis Vuitton, mais à le transformer en une ligne culte auprès des célébrités. Comme en témoigne le succès planétaire de sa collaboration avec la marque new-yorkaise Supreme l’an dernier.

Le styliste cosmopolite et passionné d’art est né à Londres en 1979. Inscrit au Central Saint Martins College of Art and Design de Londres, il y obtient une maîtrise en mode masculine en 2002. Sa collection de fin d’études, dont John Galliano rachète une partie, est acclamée par la presse et le milieu. Et Kim Jones se voit admis à la Fashion Week de Londres en 2003, où il présente sa marque de menswear plutôt street et sport.

Tout en gérant son label, qu’il suspendra quelques années plus tard, le designer hyperactif multiplie les collaborations (entre autres avec Umbro, Hugo Boss, Topman, Iceberg). Plusieurs fois récompensé par les British Fashion Awards, celui qui a travaillé aussi avec Alexander McQueen est appelé en 2008 par le tailleur britannique Dunhill, dont il devient le directeur artistique, jusqu’à être coopté en 2011 par Louis Vuitton.

Habitué à voyager dès sa plus tendre enfance, suivant sa famille en Équateur, en Afrique (Ethiopie, Kenya, Tanzanie et Botswana) et dans les Caraïbes, le créateur nomade et curieux de tout saura certainement écrire un nouveau chapitre passionnant chez Dior Homme, revisitant les codes de la maison française avec un certain esprit cool britannique allié à une pincée d’exotisme.


Voir le défilé
Kris Van Assche, saluant le public après son défilé de l'été dernier - © PixelFormula

C'est un tout autre parcours, que celui de Kris Van Assche (41 ans). Originaire de Londerzeel, petite ville flamande de Belgique où il a grandi, diplômé en 1998  à l'Académie Royale des Beaux-Arts d'Anvers, le styliste arrive dans la foulée à Paris pour faire un stage chez Yves Saint Laurent. C’est là qu’il rencontre Hedi Slimane, à l'époque à la tête des collections masculines de la griffe, qu’il va suivre chez Dior Homme en 2000.

En 2004, il s’en va pour créer sa propre griffe. Mais il est rappelé chez Dior au printemps 2007 pour prendre la direction de la création masculine après le départ d'Hedi Slimane. Le styliste belge finira par mettre sa maison en stand-by en 2015 pour se concentrer sur la ligne masculine de Dior.

Connu pour son style urbain et minimaliste, conjuguant modernité et tradition, Kris Van Assche a transformé l’homme Dior en une décennie, en exaltant avec brio ses deux facettes -tailoring et fashion-, tout en enrichissant son vestiaire avec du sportswear et des accessoires. Il a permis notamment à la division masculine de la maison de gagner en dimension en faisant accroître son business, qui est passé de 100 à 350 millions d’euros de chiffre d'affaires en 11 ans.
.
« Je salue Kris Van Assche qui a contribué au formidable essor de Dior Homme en créant une silhouette masculine contemporaine et élégante. Il a écrit un chapitre important de l'histoire de Dior Homme et a joué un rôle essentiel dans son développement », commente dans un communiqué le nouveau PDG de de Christian Dior Couture, Pietro Beccari.

Il y a un mois, à peine, a été annoncé également le départ de Serge Brunschwig, qui dirigeait Dior Homme depuis 2015, et qui a été nommé au poste de président-directeur général de Fendi, succédant à Pietro Beccari parti, lui, chez Christian Dior.

Depuis qu’il a pris les rênes de la maison de couture en début d’année, le manager italien ne semble pas avoir perdu de temps et pourrait réserver d’autres surprises. Rumeurs et indiscrétions se multiplient, en effet, autour d’un éventuel départ de Maria Grazia Chiuri, directrice artistique de la femme chez Christian Dior depuis juillet 2016.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterLuxe - DiversNominations
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER