×
101
Fashion Jobs

Drapeau Noir revoit ses prix à la baisse

Publié le
today 7 nov. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

C’est un tournant stratégique que prennent de plus en plus de jeunes marques. Oublier le wholesale pour renforcer sa stratégie retail et digitale, voilà le pari de Nicolas Barbier, fondateur de la marque Drapeau Noir, pour assurer son développement.


Drapeau Noir


Lancée en 2013 et disposant de deux boutiques parisiennes (rue Charlot et rue des Gravilliers) et d’une distribution wholesale d'une dizaine de revendeurs (Graduate, Thenextdoor, le Bon Marché…), la marque Drapeau Noir change de cap.
 
"Le démarrage de la marque s’est fait rapidement, mais il faut aujourd’hui refroidir le moteur, explique Nicolas Barbier. Drapeau Noir milite pour des basiques intemporels et durables et le rythme des collections et de production, comme les contraintes de soldes qui s’enchaînent, ne nous conviennent pas."

Pour poursuivre, le créateur parie sur la réduction de ses références – de 150 par saison auparavant à 120 produits permanents à l'année désormais, auxquels s’ajoutent des pièces inédites chaque saison – comme de ses prix, « en baisse de 25 % en moyenne » faisant passer la chemise de 120 à 90 euros, le pantalon de 180 à 120 euros et le tee-shirt à 35 euros.


Drapeau Noir


"En revenant aux fondamentaux et sans changer la qualité de notre production (au Portugal), nous proposons les mêmes produits avec un positionnement beaucoup plus accessible, et ajoutons un système de pré-ventes une fois par mois (leur première expérience en septembre a permis la vente de 400 exemplaires de la workwear jacket), que les consommateurs comprennent bien aujourd’hui."
 
Pour asseoir sa nouvelle stratégie, Drapeau Noir vient de recruter un responsable du retail, Gabriel Personnaz qui sera en charge de l’expérience client au sein des deux boutiques au travers d'événements et d'animations notamment, mais aussi d'éventuels pop-up dans les grandes villes de France. Un ex-responsable du digital en provenance de Thenextdoor, Alban Rinaldi, a quant à lui la mission de renforcer le développement éditorial en ligne. 
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com