Effectifs en hausse dans l'industrie textile française après 40 ans de déclin

Clichy, 20 juin 2018 (AFP) - Les effectifs de l'industrie textile française ont augmenté pour la première fois en 2017 depuis 40 ans, a annoncé mercredi l'Union des industries textiles (UIT), et les recrutements restent un enjeu majeur. « C'est une très bonne nouvelle. Cela fait 40 ans qu'on avait pas connu des chiffres d'effectifs en augmentation, on était à chaque fois en décroissance très forte », a déclaré à l'AFP, le président de l'UIT, Yves Dubief.


Ouvrière du textile - AFP

En 2017, les effectifs de l'industrie textile en France ont atteint 60 351 salariés, selon les chiffres présentés par l'UIT lors de son assemblée générale. "C'est un peu plus de 2 000 salariés » supplémentaires, a dit Yves Dubief. Les trois premières régions textiles sont l'Auvergne-Rhône-Alpes (17 460), les Hauts-de-France (11 700) et le Grand-Est (10 877).

« Les textiles techniques tirent l'ensemble de notre filière et ne sont pas loin d'en faire la moitié aujourd'hui », avec des applications dans l'aéronautique, la santé, le sport, les transports, a-t-il expliqué. Et d'autre part "la croissance économique a été favorable en 2017 », a-t-il observé.

« Le secteur recrute, le secteur attire, même si peut-être il n'attire pas suffisamment », a relevé Yves Dubief. « On doit encore travailler sur l'image, anticiper les départs, voir que le monde se digitalise, qu'il faut attirer des talents et accompagner ces nouvelles recrues dans les entreprises », a-t-il poursuivi.

En 2017, la consommation de mode et textile s'est inscrite en hausse de 0,6 %, après neuf années consécutives de baisse depuis 2008, selon l'UIC. La production textile française a crû de 1,4 % en 2017, avec des progressions dans tous les secteurs d'activité.

Les premiers chiffres du début de cette année montrent « un certain tassement », a toutefois indiqué Yves Dubief.

Le chiffre d'affaires total s'est élevé à 13,4 milliards d'euros en 2017, en légère hausse sur 2016. Les exportations ont légèrement augmenté à 8,9 milliards d'euros, de même que les importations à 16,5 milliards d'euros.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

TextileIndustrie
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER