×
39
Fashion Jobs
LA PRAIRIE
European E-Business & Digital Director
CDI · ZÜRICH
LA PRAIRIE
E-Boutique Development Manager
CDI · ZÜRICH
ESTÉE LAUDER COMPANIES
Operations Manager dc Galgenen
CDI · Lachen
CALZEDONIA GROUP
Conseillère de Vente 50%
CDI · LAUSANNE
LA PRAIRIE
Senior Packaging Designer
CDI · ZÜRICH
LA PRAIRIE
Internship: Ecrm Campaign Coordinator
Stage · ZÜRICH
MYPRIVATEDRESSING
Fashion Seller
Free-lance ·
CONFIDENTIEL
Sales Assistant M/W - Part Time 80% - Basel
CDI · BÂLE
CONFIDENTIEL
Responsable de Corner - Lausanne H/F
CDI · LAUSANNE
CALZEDONIA
Conseillère de Vente 30% Temporaire Jusqu'au au Fin Septembre 2020
CDD · NEUENBURG
ZADIG ET VOLTAIRE
Sales Assistant CDI 40h - Zurich Flagship - German Speaking
CDI · ZURICH
SANDRO
Sales Assistant- (M/F/D) 80% Sandro Menswear- Zurich Globus
CDI · ZÜRICH
THE KOOPLES
Sales Assistant M/W - Full Time - Pkz Basel Women
CDI · BÂLE
THE KOOPLES
Concession Manager - Pkz Basel Women - Full Time
CDI · BÂLE
THE KOOPLES
Sales Assistant M/W - Full Time - Pkz Zurich Women
CDI · ZURICH
THE KOOPLES
Concession Manager - Pkz Zurich Women - Full Time
CDI · ZURICH
THE KOOPLES
Sales Assistant M/W - Part Time 80% - Genève Manor w
CDI · GENÈVE
THE KOOPLES
Sales Assistant M/W - Full Time - Genève Manor w
CDI · GENÈVE
THE KOOPLES
Concession Manager - Manor Geneve Femme - Full Time
CDI · GENÈVE
ESTÉE LAUDER COMPANIES
Quality Assurance Specialist (Temporary)
CDD · Lachen
CONFIDENTIEL
Verkäufer/in
CDI · SCHÖNENWERD
LA PRAIRIE
Internship: Global Brand Development
Stage · ZÜRICH

Elisabetta Franchi atteint 120 millions d’euros en 2019

Publié le
15 mai 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Alors qu’elle avait annoncé son intention de faire son entrée à la Bourse de Milan l’an dernier, Elisabetta Franchi a vu son projet freiné en raison de la pandémie du coronavirus. La publication pour la première fois de ses résultats consolidés confirme la tendance de croissance sur ces trois dernières années de la marque de prêt-à-porter féminin de la styliste éponyme avec un chiffre d’affaires en hausse de 4,7% à 120,4 millions d’euros et un bénéfice net de 14,7 millions, qui fléchit de 2,2% par rapport à 2018.


Le siège de la marque aux portes de Bologne - Elisabetta Franchi


L’excédent brut d'exploitation (Ebitda) s’élève pour sa part à 23,5 millions (+5,2%) et le résultat d'exploitation à 21,6 millions (+8,8%), tandis que la maison affiche une trésorerie nette de 11,3 millions d’euros contre 9,3 millions un an plus tôt.

La croissance du chiffre d'affaires est principalement soutenue par l’expansion du réseau retail avec des ventes en hausse de 7,7%. La société souligne dans un communiqué la forte augmentation des ventes enregistrée dans ses boutiques directes en Italie (+10,5%) et dans son flagship parisien (+22,5%), ainsi que l’explosion de l’e-commerce, dont les ventes ont bondi de 60,6%, passant de 3,1 millions d’euros en 2018 à 8,3 millions un an plus tard.

Le réseau wholesale, qui représente les trois quarts de son chiffre d’affaires total, à 89,4 millions d’euros, est resté stable (+0,7%). A noter que plus de la moitié des ventes en gros d’Elisabetta Franchi sont réalisées en Italie (50,6 millions d’euros). En 2019, la bonne tenue du marché domestique (+6,7%) a permis de compenser le recul sur les marchés extra-européens, qui ont pâti en particulier de la crise engendrée par les manifestations pro-démocratie à Hong Kong et de la rationalisation du marché russe.
 
Le processus de cotation d’Elisabetta Franchi a été entamé en septembre 2019. Il doit se réaliser par le biais d’un Spac (special purpose acquisition company, véhicule d’investissement créé en vue de son entrée sur les marchés financiers, ndlr). Dans ce but a été constituée la société Spactiv, pilotée notamment par Maurizio Borletti, actuel président de Grandi Stazioni Retail, gérant les espaces commerciaux des gares ferroviaires italiennes.

En raison de la crise liée au Covid-19, les actionnaires de Spactiv n’ont pas donné leur feu vert en février pour l’acquisition de la marque en vue de la coter. Parmi eux, ceux qui souhaitent mener l’opération à son terme ont néanmoins la possibilité d’augmenter leur investissement d’ici au 12 juin, se substituant aux investisseurs qui veulent se retirer. Une fois le feu vert définitif obtenu, il faudra encore trois à quatre mois pour finaliser l’introduction en Bourse. Elisabetta Franchi gardera la majorité du capital.

Selon certaines indiscrétions, l’ex manager de Prada, Givenchy et Valentino, Sebastian Suhl, pourrait rejoindre la direction de la marque une fois l’opération conclue.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com