×
118
Fashion Jobs

En Italie, la mode masculine enregistre une croissance de 2,4 % en 2018

Traduit par
Sonia BROYART
Publié le
today 12 juin 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

C’est à Florence, sous des températures dépassant les 30 degrés, que le Pitti Uomo, de retour à la Fortezza da Basso, donne enfin un avant-goût d'été aux quelque 30 000 visiteurs venus du monde entier fouler ses allées. Le salon, qui accueille du 11 au 14 juin sur ses 60 000 mètres carrés d’exposition 1 220 marques de mode internationales, est aussi l'occasion de dresser un état des lieux de la mode masculine italienne.


La mode masculine italienne se renforce sur le grand export. DR

 
Les données révélées lors de la foire par le centre d’études Confindustria Moda pour SMI mettent en évidence, contrairement aux prévisions de janvier qui tablaient sur une tendance de croissance de +1,5 %, un chiffre d’affaires du secteur en hausse de 2,4 % à 9,5 milliards d'euros, grâce aux exportations particulièrement dynamiques. La mode masculine italienne représente au niveau national 17,2 % du chiffre d’affaires de la filière textile-mode et 27,3 % des ventes dans l'habillement. Si bien que l'agence ICE, en charge du développement du commerce extérieur italien a annoncé à Florence un budget de 47 millions d'euros alloué au secteur mode pour 2019. Les officiels précisant lors du salon que cela représente une hausse de 37% par rapport au budget de 2016.
 
Car la croissance du secteur tient beaucoup à ses bons résultats à l'export, avec une augmentation de 4,9 % à 6,4 milliards d'euros l'an dernier. La situation est moins reluisante en revanche pour le marché italien, avec une baisse de -4,8 %, bien plus marquée que le déclin de 1,5 % enregistré en 2017. Retour à la hausse pour l’e-commerce néanmoins, pesant pour 7 % du chiffre d’affaires total de la mode masculine italienne, avec + 2,9 %.

Du point de vue géographique, les exportations hors de la zone UE ont enregistré les meilleures performances avec une progression de 10,4 % en 2018 ; l’Europe, qui représente 52,1 % des exportations du secteur, a gagné seulement 1,4 %.

Sur le podium des pays les plus friands de mode masculine italienne, on trouve le Royaume-Uni (+7,6%), l’Allemagne (+2,3%) et la France (+2,5%). A noter un retour à la hausse pour les Etats-Unis (+6 %) et les progressions notables de Hong Kong (+8,4 %), du Japon (+4,8 %) de la Corée du Sud (+18,9 %), et de la Chine, qui a gagné 36, 2 %. Enfin, la Russie confirme sa tendance positive en terminant l’année à +4,1 %, un résultat néanmoins bien en deçà des 19,6 % réalisés en 2017.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com