×
92
Fashion Jobs
keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

Enquête policière sur les allégations de prise de cocaïne frappant Kate Moss

Par
AFP
Publié le
today 21 sept. 2005
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

LONDRES, 21 sept 2005 (AFP) - La police londonienne a indiqué mercredi qu'elle allait enquêter sur les allégations selon lesquelles le mannequin britannique Kate Moss consommait de la cocaïne.



Le géant suédois de l'habillement Hennes et Mauritz (H et M) a annoncé mardi qu'il renonçait à utiliser le mannequin pour sa prochaine campagne publicitaire, après la publication de photos dans la presse la montrant sniffant de la cocaïne.

Une porte-parole de la police a déclaré que le commissaire Tarique Ghaffur "avait examiné la question" et chargé des fonctionnaires "de contrôler les informations révélées par un journal national".

La porte-parole a refusé de dire si le mannequin, âgé de 31 ans, serait interrogée. Selon le Daily Mirror, la jeune femme aurait sniffé de la cocaïne la semaine dernière dans un studio de l'ouest londonien où son compagnon, le chanteur de rock Pete Doherty, était en train d'enregistrer.

Dans un communiqué de son siège à Stockholm, H and M a déclaré mardi qu'il avait "décidé d'annuler la campagne prévue avec Kate Moss" qui devait sortir en novembre.

"Après avoir évalué la situation, nous avons décidé qu'une campagne avec Kate Moss est incompatible avec la politique de H et M de se dissocier de la drogue", a expliqué Liv Asarnoj, jointe depuis Londres par téléphone.

"Elle sera remplacée par un autre mannequin".

Kate Moss, l'un des modèles les plus célèbres du monde, qui aurait gagné 1,3 million de livres l'an dernier (1,9 million d'euros) selon la presse britannique, est également sous contrat avec Chanel, Christian Dior et Burberry notamment.

Interrogées mardi, Chanel et Christian Dior se sont refusé à tout commentaire, se donnant plus de temps pour arrêter leur position.

Officiellement, Kate Moss, mère d'une petite Lila Grace de 2 ans, avait indiqué il y a deux ans qu'elle ne se droguait plus.

En 1998, elle avait cependant effectué un séjour à la très exclusive Priory clinic, établissement spécialisé pour les stars, expliquant qu'elle avait besoin de repos, ayant trop fait la fête depuis des années.

Kate Moss n'a fait aucun commentaire public depuis la publication des photos.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.