×
83
Fashion Jobs

Eram voit partir son PDG François Feijoo

Publié le
today 10 déc. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

C'est une page qui se tourne à la tête d'Eram. Nommé PDG de l'enseigne de chaussures en 2013, François Feijoo abandonnera ses fonctions fin décembre. C'est Luc Biotteau, le vice-président du groupe Eram et petit-fils du fondateur de la marque, qui en reprend les rênes en direct, comme il l'a fait il y a deux mois au sein de la griffe Mellow Yellow.


François Feijoo avait rejoint Eram en 2013, après avoir dirigé l'enseigne André - Eram


François Feijoo oeuvre depuis longtemps dans le secteur de la chaussure. Avant de rejoindre Eram, il a dirigé et contribué à moderniser André au sein du groupe Vivarte de 2005 à 2013, après avoir évolué chez San Marina de 1995 à 2002 puis à la tête de Minelli pendant trois ans.

Après presque sept ans à la barre de la chaîne de souliers Eram, le dirigeant se montre positif, malgré un contexte difficile pour les historiques du soulier face notamment à l'essor des sneakers : "Le moment est arrivé de passer la main. L'enseigne a fait une bonne année 2019, et superforme le marché depuis cinq ans", expose-t-il à FashionNetwork.com. L'enseigne née en 1932, qui a compté jusqu'à 500 adresses en France au plus fort de son activité retail dans les années 80 et 90, revendique à ce jour environ 230 points de vente, dont une vingtaine à l'export. 

Ce départ s'inscrit au sein d'un remaniement plus vaste de l'organigramme du groupe du Maine-et-Loire : le patron de Gémo, Hubert Aubry, a été promu il y a quelques jours à la direction de la stratégie et du développement du groupe, tandis que Philippe Thirache (ex-La Halle) le remplace en tant que directeur général de Gémo.

Le groupe Eram est actuellement engagé dans la rationalisation de ses actifs puisque, après avoir cédé le pôle Agora Distribution (Tati, Fabio Lucci...) en 2017, il a décidé cette année de stopper son enseigne Staggy et se sépare actuellement d'une centaine de magasins Texto et Heyraud. L'avenir de cette dernière marque étant d'ailleurs toujours en suspens.

Précisons pour finir que François Feijoo occupe également depuis 2016 la présidence de Procos, la fédération pour la promotion du commerce spécialisé. Après deux mandats (il n'est pas possible d'en cumuler davantage), il quittera cette fonction en mars prochain, et ne donne pas encore de détails sur son futur professionnel.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com