Estée Lauder négocie la reprise de l'aéroport berlinois de Tempelhof


Estée Lauder 2006
BERLIN, 14 nov 2006 (AFP) - Le groupe américain de cosmétiques Estée Lauder négocie avec la Ville-Etat de Berlin pour la reprise de l'aéroport de Tempelhof, au centre de la capitale allemande, qui doit fermer en 2007, a rapporté la presse allemande à paraître mercredi 15 novembre.

Le maire de Berlin, le social-démocrate (SPD) Klaus Wowereit, a déjà eu des discussions sérieuses avec le groupe américain, selon le quotidien économique Handelsblatt. Estée Lauder veut transformer les bâtiments du plus ancien aéroport de la capitale allemande en centre de soins de luxe, et utiliser les pistes pour y faire atterrir ses riches clients, ajoute le journal qui cite des sources au sein des négociations.

L'aéroport de Tempelhof doit fermer ses portes au trafic passager à l'automne 2007, mais l'activité aérienne pourrait être poursuivie dans certaines conditions.

Selon le quotidien berlinois BZ, Estée Lauder est également en discussion depuis plusieurs mois avec le ministère fédéral des Finances.

Le groupe américain, qui a déjà investi dans des cliniques aux Etats-Unis, ainsi que ses représentants en Allemagne n'ont pas voulu confirmer ces informations.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

CosmétiquesMédias
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER