×
Publié le
26 oct. 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Etats-Unis : le commerce, grand perdant de l’élection présidentielle ?

Publié le
26 oct. 2016

PDG de l’Association américaine de l’habillement et de la chaussure (AAFA), Rick Helfenbein a déploré la position d’Hillary Clinton et de Donald Trump concernant le commerce, à l'occasion d'une interview sur CNBC, estimant que ce domaine d'activité sera le grand perdant du scrutin.
 

Rick Helfenbein (AAFA) - CNBC


Déclarations qui font notamment écho à l’opposition des deux candidats à l’accord de libre-échange transpacifique (TPP), y compris celle de la candidate démocrate, qui avait soutenu l’initiative par le passé. « Hillary Clinton pensait que le TPP était une opportunité en or, pour aujourd’hui en parler comme d'un déchet (piece of garbage, ndr) », rappelle en effet le journaliste de CNBC.
 
Donald Trump ne ferait, lui, qu’alimenter la frustration des électeurs, selon Rick Helfenbein . « Il s’est montré hautement anti-commerce sans raison réelle ou valide, si ce n’est que l’on voit de nombreux bâtiments (industriels, ndlr) vides à travers les Etats-Unis. »

Ainsi, pour le responsable de l’AAFA, le commerce est en mauvaise posture dans ces élections. « Hillary Clinton fait la cour aux organismes environnementaux et syndicaux. Des groupes qui ont des problèmes avec le commerce », rappelle ainsi le journaliste de CNBC. « Donald Trump s’est lui montré blessant, en disant que ceux qui négocient des accords pour les Etats-Unis sont stupides. Ce qui est faux : ce sont des personnes vraiment brillantes. Ce n’était pas correct », renchérit le président de l'AAFA.

Porte-parole d’une association regroupant un millier de marques internationales, quatre millions de travailleurs américains et 361 milliards de dollars de ventes cumulées, Rick Helfenbein se montre au final particulièrement pessimiste face à ces candidats peu au fait de l’importance de l’Oncle Sam sur l’échiquier commercial.
 
« Les Etats-Unis réunissent 5 % de la population mondiale, mais nous sommes de gros acheteurs. Tout le monde le sait. Et tout le monde sait que commercer avec nous est une bonne chose », finit-il par devoir rappeler.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com