×
112
Fashion Jobs

European Lingerie Group atténue son déclin grâce à un rebond au quatrième trimestre

Auteur :
Publié le
today 7 mars 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

European Lingerie Group se reprend au dernier trimestre 2018. Après des ventes en recul de 5,8 % du 1er janvier au 30 septembre 2018, l’entreprise basée à Stockholm enregistre sur les trois ultimes mois de l'année une hausse de ses ventes de 4,7 %, portées à 18,1 millions d’euros. Un résultat encourageant mais insuffisant pour pallier la chute des neuf premiers mois, puisque le chiffre d’affaires annuel de 77,2 millions d’euros présente une baisse de 3,6 % par rapport à 2017.
 

European Lingerie Group redresse ses ventes sur le 4è trimestre - Felina


Sur l'ensemble de l'exercice, le résultat opérationnel de 6,1 millions d’euros décroche quant à lui de 39,6 %, et le bénéfice net de 93,1 % à 413 000 euros. Sur le dernier trimestre, les chiffres sont encore pires avec un résultat opérationnel de 434 000 euros en baisse de 63,5 % par rapport à l’année précédente sur la même période, et une perte nette de 1,4 million d’euros.
 
Les pays où les ventes ont le plus reculé en 2018 sont la Biélorussie (-16,4 %), la Russie (-9,6 %) et l’Ukraine (-9,2 %). Des décrochages cependant ralentis voire inversés sur le dernier trimestre 2018 avec des évolutions respectivement de -4,2 %, +41 % et +21,4 % par rapport à la même période l’année précédente. En France, le chiffre d’affaires du groupe présente une baisse de 4,8 % en 2018, alignée sur celle du marché de la lingerie. Les seuls pays à avoir connu une hausse de leurs ventes en 2018 pour European Lingerie Group sont les pays baltes (+0,5%), le Benelux (+1,9 %) et la Pologne (+3,6 %).

European Lingerie Group, avec ses 1 332 employés, ses 5 000 points de vente répartis sur 46 pays et ses trois pans d'activité, Lauma Fabric (fabrication de matières, bretelles, etc.), Felina International (les sous-vêtements Felina, Conturelle et Senselle) et le portail en ligne de vente multimarque français Dessus-Dessous racheté en juin 2018, se revendique comme l’une des seules entreprises du secteur où tout est verticalement intégré, de la production à la distribution.

Ce sont ses activités de production et fabrication textiles qui ont le plus souffert en 2018 avec une baisse du chiffre d’affaires de 4,9 %. Ses marques propres de lingerie, à savoir Felina, Conturelle et la toute nouvelle marque Senselle, ont quant à elles perdu 2 %. Sur le dernier trimestre, elles ont même progressé de 12,8 %, boostées par les nouvelles lignes de maillots de bain et de sportswear développées par le groupe pour Felina ainsi que par le lancement de la marque Senselle.
 
Entre la fin 2018 et le début 2019, European Lingerie Group a également acquis Yustyna Ltd, renommée Senselle Ltd, une entreprise de production en Biélorussie, ainsi que de nouveaux équipements de production pour Lauma Fabrics. En parallèle, Sara Shahin est devenue directrice créative de Felina. 

« Nous continuons à faire des investissements stratégiques et à prendre des initiatives pour répondre au plus vite aux changements du marché. L'une d'entre elles est l'expansion de nos gammes de produits. Une autre est le développement de la vente en ligne, qui nous permettra d'adopter une véritable stratégie omnicanale », précise Peter Partma, président directeur-général du groupe.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com