×

Fairyland for Fashion maintient le cap sur l'innovation et durabilité

Publié le
today 8 oct. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Texworld, Apparel Sourcing et les autres salons parisiens de Messe Frankfurt formant l'ensemble "The Fairyland for Fashion" ont rassemblé 14 862 visiteurs à l’occasion de leur dernière édition, tenue du 16 au 19 septembre, au Bourget. Un niveau stable, en dépit de temps de visite qui deviennent plus courts pour les acheteurs, pour une édition où l’innovation et la durabilité ont été au centre de l’attention générale.


Les salons ont rassemblé 14 862 visiteurs - Messe Frankfurt


La France, le Royaume-Uni, l’Espagne et l’Italie ont composé le quatuor des pays représentés, suivi par des professionnels turcs dont la présence s’est renforcée de 17 %. Les organisateurs font par ailleurs état d’un renforcement notable de la présence marocaine (+19 %) et de la délégation chinoise (+41 %). Du côté des Amériques, si les Etats-Unis affichent une présence stable par rapport à septembre 2018 (+1 %), il est relevé une accentuation des présences canadienne (+14 %) et brésilienne (+15 %).

Que ce soit sur les salons principaux respectivement dédiés au textile et de l’habillement, en passant par les rendez-vous sectoriels Leatherwold, Texworld Denim, Shawls & Scarves, Avantex, plusieurs thématiques revenaient de manière presque constante dans les échanges. A commencer par l’éco-responsabilité, dont la mise en avant s’est renforcée au fil des dernières sessions, en parallèle d’un étoffement de plus en plus sensible de l’offre. En grande partie liée à ce nouvel horizon du secteur, l’innovation continue de constituer l’un des points focaux de Fairyland. Notamment via les agoras, désormais au nombre de deux, où les conférences et table-rondes génèrent une part croissante du dynamisme du rassemblement professionnel.

Du fait de la forte présence chinoise, et à peine une semaine avant le grand rendez-vous chinois Intextextile Shanghai, co-organisé par Messe Frankfurt, la guerre économique entre Washington et Pékin a naturellement continué d’alimenter les conversations de donneurs d’ordres affichant leur prudence. Une prudence qui s’applique d’ailleurs à la santé du marché dans son ensemble, du fait d’une consommation fluctuante.

« Le marché est difficile, mais ceux qui ont des produits et savoir-faire séduisants ont su tirer leur épingle du jeu » pour le président de Messe Frankfurt France, Michael Scherpe. « Malgré un raccourcissement du temps de visite, nombre de participants ont pourtant fait état d'excellentes affaires. Cela s’explique : les exposants de nos salons s'adaptent de plus en plus et de mieux en mieux aux exigences du marché. Cet effort a été couronné par l'excellente ambiance et des résultats appréciables, notamment parmi les plus performants. Globalement, on constate une déstabilisation des marchés due à l'incertitude créée par les quelques turbulences relationnelles entre pays. Les exposants et visiteurs les plus expérimentés du marché ont parfaitement su tirer profit de cette situation. Notons que nombre de nos exposants s'accommodent à la demande d'une clientèle voulant passer des ordres en plus petite quantité. Ils enregistrent également des croissances dans leur chiffre d'affaires », a conclu le dirigeant de l'événement.


Le rendez-vous dispose désormais de deux agoras aux conférences de plus en plus suivies - Messe Frankfurt


La prochaine édition de Fairyland for Fashion se tiendra du 10 au 13 février, toujours au parc d’exposition du Bourget. D’ici là, Messe Frankfurt tiendra son édition new-yorkaise du 19 au 21 janvier, Texworld USA et Apparel Sourcing USA prenant toujours place au sein du Javitz Center.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com