Fast Retailing publie la liste des fournisseurs textile d'Uniqlo

Le secteur de la mode étant parfois désigné comme le berceau du travail forcé, de plus en plus d’enseignes optent pour une stratégie de communication autour de la transparence et choisissent pour cela de donner plus d’informations sur leur chaîne d’approvisionnement. C’est le cas de Fast Retailing, qui a mis en ligne le 30 novembre une liste répertoriant ses usines sous-traitantes pour Uniqlo concernant les matières premières.


L'enseigne propose une mode féminine pour femme, homme et enfant - Uniqlo

Le groupe japonais, qui joue la transparence alors qu'une enquête globale réalisée par l'association Know the Chain vient d'être dévoilée, explique qu’il franchit ce pas « afin de contribuer à la protection de l'environnement, de garantir des conditions de travail appropriées pour tous et de protéger les droits de l'homme ». En 2017, il avait publié un premier état des lieux de ses fournisseurs en ce qui concerne les usines de couture. Il s’agit aujourd’hui de rendre publique la liste des fabricants mettant au point la matière première : 46 fournisseurs y sont recensés, dont 25 sont situés en Chine, six au Japon et au Vietnam, trois en Thaïlande et deux en Indonésie, tandis qu’Uniqlo fait affaire avec un sous-traitant en Corée du Sud, en Malaisie, en Turquie et au Bangladesh. Le nom complet de l'entreprise et l’adresse de celle-ci forment la description, mais on ne trouve pas de précision supplémentaire.

Fast Retailing a commencé à prendre des initiatives en la matière en 2004, en mettant en place des contrôles dans ses usines, notamment en ce qui concerne les difficultés des travailleurs et l’impact sur l’environnement. Elle a par exemple institué des tests sur les eaux usées des usines partenaires, avec l’objectif d’éliminer complètement les rejets de produits chimiques dangereux de ses processus de production d'ici à janvier 2020.

D’autres acteurs du prêt-à-porter ont déjà décidé de diffuser ce type de données, à l’instar d’H&M, Benetton ou encore Lidl et Asos. En début d’année 2018, l’enseigne britannique Primark a quant à elle publié une cartographie interactive de tous ses fournisseurs textiles, concernant près de 600 acteurs répartis dans 31 pays.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterTextileIndustrie
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER