×
Par
AFP
Publié le
28 janv. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Ferragamo: chute des ventes de plus de 30% en 2020 sous l'effet du virus

Par
AFP
Publié le
28 janv. 2021

Milan, 28 jan 2021 (AFP) - La maison de luxe italienne Salvatore Ferragamo a enregistré une chute de 33,5% de son chiffre d'affaires en 2020, à 916 millions d'euros, en raison de la fermeture de la plupart de ses boutiques due à la pandémie de Covid-19.


ferragamo.com



L'Asie-Pacifique, qui reste le premier marché du groupe avec plus de 50% de ses ventes, a vu son chiffre d'affaires baisser de 25,5%, selon un communiqué du groupe publié jeudi. En Chine, les ventes au détail ont cependant grimpé de 11,3% à taux de change constant, grâce à un bond des recettes au quatrième trimestre (+33,9%). Au Japon, les ventes ont baissé de 24,5% sur l'année 2020 et de 6,7% au quatrième trimestre.

Le chiffre d'affaires s'est effondré de 42,5% dans la zone Europe-Moyen-Orient-Afrique, de 39,4% en Amérique du Nord et de 35,6% en Amérique centrale et du Sud. Cette chute s'explique par les mesures de confinement prises à travers le monde en raison de la pandémie, qui ont conduit à la fermeture de boutiques, à l'arrêt des liaisons internationales et du tourisme.

Au quatrième trimestre, la baisse des ventes mondiales du groupe a ralenti à 20,4%. Salvatore Ferragamo avait annoncé en novembre une perte nette de 96 millions d'euros sur les neuf premiers mois de 2020, marqués également par une chute de ses ventes de 38,5% en raison de l'impact de l'épidémie de Covid-19.

La griffe, qui souffrait d'un problème de positionnement de sa marque, a connu deux années difficiles en 2017 et 2018, avant de commencer à se redresser en 2019, mais la pandémie a mis un coup de frein à cette reprise.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.