×
76
Fashion Jobs
VILHELM PARFUMERIE
Responsable Administration Des Ventes Export
CDI · GENÈVE
GLOBUS
Cloud Administrator (M/W/D)
CDI · ZÜRICH
ZOÉ DROCOURT GMBH
Senior Travel Retail Manager (m/f/x)
CDI · NEUCHÂTEL
ZOÉ DROCOURT GMBH
Chef de Produit Horlogerie (H/F/x)
CDI · NEUCHÂTEL
CLINIQUE
Clinique Travel Consultant 80%
CDI · Zürich
NINE WEST
Footwear & Handbags Buyer Europe
CDI · LUGANO
ESTÉE LAUDER COMPANIES
Quality Manager Travel Retail Distribution Centers
CDI · Lachen
CALZEDONIA GROUP
Sales Assistant 20%
CDI · LAUSANNE
ESTÉE LAUDER COMPANIES
Customer Service Manager Global Accounts
CDI · Wollerau
KA/NOA
Sales Manager
CDI · BAGNES
CALZEDONIA GROUP
Store Manager 100% à Genève
CDI · GENEVA
CALZEDONIA GROUP
Conseillère de Vente 20%
CDI · GENEVA
SIDLER SA
Designer Borse / Fashion Brand / Ticino
CDI · LUGANO
ZOÉ DROCOURT GMBH
Department Manager - Luxury Store (m/f/x)
CDI · ZURICH
HUGO BOSS
Creative Technical Product Development Bodywear & Hosiery
CDI · Coldrerio
HUGO BOSS
Operations Planning Bodywear & Hosiery
CDI · Coldrerio
MAX&MOI
Conseillère (- er) de Vente Trilingue Expérimenté(e)
CDI · CRANS-MONTANA
BOBBI BROWN
Makeup Artist Bobbi Brown 60% Raum Zürich
CDI · Zürich
VILEBREQUIN
un(e) Stagiaire Digital & Trade Marketing
Stage · GENÈVE
VILEBREQUIN
un(e) Stagiaire Digital / E-Marketing
Stage · GENÈVE
VILEBREQUIN
un(e) Stagiaire Service Logistique - Assistant Administratif
Stage · GENÈVE
VILEBREQUIN
un(e) Stagiaire Digital / E-Commerce
Stage · PLAN-LES-OUATES
Publié le
25 févr. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

FNH: le bras de fer continue, une scission se dessine

Publié le
25 févr. 2021

Le calme n’est pas revenu dans les instances dirigeantes de la Fédération nationale de l’habillement, représentant les boutiques de mode indépendantes en France. Début février, on apprenait qu’un conflit ouvert à la tête de la FNH avait éclaté, avec la mise sur la touche de son président Eric Mertz par l’élection d’une nouvelle direction en janvier. Une manœuvre qu’il conteste alors devant le tribunal, dénonçant "un putsch". Aujourd’hui, le fossé semble se creuser plus encore: la nouvelle majorité à la tête de la FNH alerte sur le projet d’Eric Mertz de créer un organisme dissident, alors que celui-ci espère toujours une décision de  justice favorable pour retrouver son siège.


Pixabay


"Une structure concurrente, baptisée Allure, est en en train de voir le jour à l’initiative d’Eric Mertz, ex-président de la FNH, suivi par trois autres régions (Ile-de-France, Rhône-Alpes, Bourogne Franche-Comté)", exposent dans un communiqué de presse les neuf présidents de région actuellement majoritaires, l’accusant de "mettre en danger l’existence de la fédération". Ils appellent les "adhérents, les groupements et les prospects de la FNH historique à la plus grande vigilance".

Ce mardi 23 février, Paola Szostka, la présidente de la FNH qui assure l'intérim, a eu rendez-vous avec le ministre délégué en charge des PME, Alain Griset. Une réunion à laquelle assistait également Francis Palombi, le président de la Confédération des commerçants de France. Parmi les sujets sur la table? Les indemnités, les problèmes de stock et de loyers. Pour l'équipe qui a pris la tête de la FNH cet entretien marque un nouveau départ et une régularisation de la situation.

Mais les opposants ne l'entendent pas de cette oreille, revendiquant la constitution d'un nouveau syndicat. Le 24 février, le président de la FNH Ile de France Patrice Naparstek, qui soutient donc Eric Mertz, a riposté dans un communiqué s'adressant aux commerçants adhérents de la région. "Nous assumons la décision de pouvoir vous donner la possibilité de choisir entre deux entités : celle à laquelle vous êtes attachés, mais qui en l’état actuel des choses, n’est plus en état de défendre nos intérêts, et une organisation professionnelle nouvelle, fondée sur un pacte de confiance, de modernité, en phase avec les profonds bouleversements que nous vivons et qui doit apporter les réponses aux questions qui se posent aujourd’hui à la filière habillement-textile et pour le plus grand nombre des distributeurs", écrit-il, ajoutant qu'une assemblée générale de la nouvelle chambre est prévue le 26 février.

Eric Mertz précise lui attendre la décision de justice concernant le référé heure à heure déposé début février et contestant la légalité de sa destitution. Le jugement pourrait être officialisé début mars. S'il permettra de clarifier le cadre, une scission se profile néanmoins au sein de cette fédération historique créée en 1938, interrogeant sur la coexistence de deux structures.

Actuellement, la FNH, avec quelque 2.000 entreprises adhérentes, représente un peu moins de 4% d'un secteur qui compte 32.000 entreprises et 65.000 salariés. Quel serait l'impact d'un tel bras de fer sur la crédibilité des représentants de la profession auprès de l’État et d’autres instances dirigeantes?

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com