Fourrure, plissés: quelques tendances de la Fashion Week de Londres

LONDRES, 18 fév 2014 (AFP) - La Fashion Week de Londres s'achève mardi après cinq jours de défilés, qui ont fait émerger au moins sept tendances pour l'automne-hiver 2014:

- La fourrure est partout, vraie ou fausse.

Vison chez Tom Ford et shorts en fourrure pour Vivienne Westwood. Photos Pixel Formula.

Vison noir et blanc chez Tom Ford, gilet sans manche ou manteau patchwork pour Topshop Unique. Paul Smith la teint en bleu nuit, avec une large bande rouge au milieu. Du côté de Vivienne Westwood, même les shorts se portent avec des bords de fourrure.

- Les plis. Version origami, ils s'épanouissent chez Christopher Kane, se font accordéons sur les longues robes fluides de Mary Katrantzou, épicent les manteaux sombres de Todd Lynn, donnent du relief à une robe de Richard Nicoll. Chez J.W. Anderson, ils sculptent une silhouette surnaturelle.

Christopher Kane et Mary Katrantzou jouent des plis. Photos Pixel Formula.

- Le bleu est cool: Roksanda Ilincic l'utilise pour des jupes à mi-mollet et un manteau ceinturé d'or, Temperley London fait cohabiter divers motifs bleutés. Il est tantôt denim tantôt électrique pour Richard Nicoll, acier pour Burberry. Il se superpose en différentes nuances chez Topshop Unique: pull court, sous un top qui lui-même déborde sur une jupe.
Le bleu version Roksanda Ilincic et Temperley London. Photos Pixel Formula.

- Les bottes sont indispensables pour passer l'automne/hiver. En caoutchouc chez Hunter, pour le climat britannique. Elles s'étirent jusqu'en haut du genou en daim gris, brun ou noir chez Topshop Unique, ou en cuir noir à lacets du côté d'Antonio Berardi.

- Les jambes nues continuent à braver le froid: Hunter, Topshop Unique et Roksanda Ilincic sont parmi les partisans. Elles peuvent toutefois ne se dénuder qu'à moitié, et dans ce cas les chaussettes s'exhibent fièrement, comme celles de Christopher Raeburn ou les mis-bas de John Rocha.

- Le noir: certes intemporel, il était omniprésent sur les podiums, en velours et dentelles chez Erdem, en volants exubérants chez John Rocha, en laine et cachemire chez Tom Ford. Christopher Kane décline quant à lui l'éternelle petite robe noire.

- Les imprimés: ils sont kaléidoscopiques chez Peter Pilotto, psychédéliques chez Matthew Williamson, version cachemire soyeux chez Paul Smith.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Luxe - Prêt-à-porterDéfilés
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER