Frankie, un film intimiste sur un mannequin en fin de carrière

Avec Diane Kruger - ex-mannequin aujourd'hui actrice - comme héroïne et la mode comme fil conducteur, Fabienne Berthaud réalise Frankie son premier long métrage. La réalisatrice y pointe du doigt un monde de paillettes et de faux semblants où règne la beauté et la jeunesse mais aussi l’éphémère et la compétition.



Bande annonce du film (installer Quicktime)


A 26 ans, Frankie, mannequin en fin de carrière, vient d’être hospitalisée dans une clinique psychiatrique où elle se reconstruit peu à peu et réapprend à vivre dans un monde où l’esprit compte plus que le corps.

Et losqu'on lui demande pourquoi avoir choisi Diane Kruger pour incarner la protagoniste, la réalisatrice répond « qu'il était primordial pour [elle] d'avoir un mannequin au potentiel d'une actrice plutôt qu'une actrice qui fasse semblant d'être mannequin.» Elle ajoute : « j'ai rencontré LE personnage de mon film.»


Frankie lors d'une séance photo

Avec Frankie, elle souligne les désillusions d’une femme qui ne s’est pas vue grandir et s’aperçoit de l’immensité de sa solitude. D’une réalité documentaire, ce film qui sort en salle à partir du 1er mars est l’histoire d’une jeune femme fragile qui a évolué dans un monde très sévère plein d’exigences, de règles et de critères.

« Je n’ai pas voulu faire le procès de la mode à travers Frankie mais plus montrer la mode sous l’un de ses aspects qui n’est pas celui du rêve mais du quotidien. Souvent objetisée, la femme y est un produit qui se doit d’être rentable », affirme la réalisatrice. Le culte de l’image et de la perfection déforme les réalités et gomme les imperfections du mannequin.


Frankie en clinique psychiatrique

Avec ce premier film, Fabienne Berthaud livre les réalités du monde de la mode qu’elle connaît d’ailleurs assez bien puisque bon nombre de ses amis y travaillent. Elle a aussi réalisé un clip pour le concours international de l’agence Elite ; tournage grâce auquel elle a pu suivre le quotidien des mannequins.

Elle a même réussi à convaincre des professionnels du secteur puisque Gérald Marie, président de l'agence Elite depuis 1986, interprète le manager de l'agence dans Frankie, le photographe de mode Christian Wiggert est ici dans un rôle de composition tout comme J. Alexander qui travaille avec les plus grands créateurs.

Pour Fabienne Berthaud, son long métrage « ne donne pas d'avis et ne juge pas mais se fait le simple constat d'un milieu parfois dur.»

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversMédias
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER