×
83
Fashion Jobs

French Rebellion ouvre son showroom jusqu’au 10 mars 

Publié le
today 4 mars 2015
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Depuis un an, les fondateurs de l’agence French Rebellion invitent une vingtaine de jeunes designers français, plus quelques marques plus références, à s’imposer sur les marchés étrangers, en particulier les Etats-Unis. Un « full-service marketplace » présent au D&A de Los Angeles comme au Coterie de New York, à Paris aussi, et projetant d’élargir ses frontières à Istanbul et Tokyo.


Les trois fondateurs de l'agence French Rebellion


A l’origine de l’agence, trois parcours complémentaires, associant Murielle Bourdette-Menaut, ancienne styliste, créatrice de la marque de foulards Delicous Freaks et consultante mode (So Parisienne puis freelance), Stéphane Dago, créateur des Apéros Panorama à Paris et cofondateur de l’agence d’événements new-yorkaise Coco & Pollock (nightlife) et Julia Simon, Française installée aux Etats-Unis depuis 12 ans et créatrice du showroom new-yorkais Edite, représentant notamment Vanessa Bruno.

Pensé comme « un salon dans le salon, présentant les designers comme dans un concept-store, sur une surface de plus de 300 m², cassant volontiers les codes traditionnels de décor et d'ambiance », French Rebellion entraîne dans les salons une vingtaine de designers sur l'année, et propose aux jeunes marques, via sa structure en incubateur, des collaborations sur au moins deux saisons.

Dans le giron de French Rebellion, des marques de créatrices françaises au départ, dont celle de Margaux Lonnberg, les foulards de Inouitoosh, la ligne de maillots de bain Albertine, les marques de prêt-à-porter pour femme, Paradis Perdus, Des petits hauts, Suzy Winkle ou Amish Boyish de Nadège Winter. Et une sélection plus internationale pour les salons français.

Jusqu’au 10 mars, le showroom présentera donc au 11-12 rue Vauvilliers (1er) la nouvelle collection capsule d’Amish Boyish et les créations fourrure de Quentin Veron, l’international étant bien représenté avec les souliers de l’Américaine Julia Haart, les créations pour femme du New-Yorkais Joseph Singh, et d’autres marques annoncées dont les Britanniques Hardware Ldn et la créatrice colombienne de bijoux Flor Amazona. Une partie des pièces sera également proposée à la vente immédiate.

Avant les prochains salons de l’été, les « nomades de la mode » de French Rebellion devraient proposer d’autres événements, dont un partenariat prévu avec Colette, et développer leur réseau de showrooms permanents.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com