×
102
Fashion Jobs

G-III déçoit pour son premier trimestre

Traduit par
Sonia BROYART
Publié le
today 6 juin 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le groupe américain G-III Apparel a annoncé ce mercredi 5 juin des progressions de ses ventes et de ses profits pour le premier trimestre de 2019, mais qui restent en deçà des prévisions des analystes. Le chiffre d'affaires de la société new-yorkaise sur les trois mois clos le 30 avril dernier ont augmenté de 3,6 % à 633,6 millions de dollars (561 millions d'euros). Selon MarketWatch, les analystes prévoyaient des recettes de 650 millions.


G-III avait connu une croissance accélérée de ses ventes à la suite de l'acquisition des marques Donna Karan et DKNY en 2016. - Instagram: @donnakaran


Le groupe, qui détient les marques DKNY, Donna Karan ou encore Vilebrequin, et des licences Calvin Klein, Karl Lagerfeld Paris, Guess ou encore Levi’s, a enregistré un bénéfice net de 12 millions de dollars, contre 9,9 millions un an plus tôt.
 
« Nos résultats ont encore une fois été portés par les fortes performances du wholesale des marques internationales DKNY, Donna Karan, Calvin Klein, Tommy Hilfiger et Karl Lagerfeld », a déclaré Morris Goldfarb, président et directeur général de G-III dans un communiqué.

G-III avait connu une forte croissance de ses ventes après le rachat auprès du géant LVMH des marques Donna Karan et DKNY en 2016, avec des revenus annuels records à la fin de l’an dernier. Depuis, le groupe a récemment signé un accord de licence pour la création, la production et la distribution des jeans Calvin Klein pour femme en Amérique du Nord, venant s’ajouter au portfolio des licences existantes qui comprend déjà le prêt-à-porter, les accessoires et le balnéaire des lignes féminines de la griffe américaine.
 
« Les perturbations du secteur de la vente au détail n’ont jamais été aussi grandes, mais nous restons confiants dans notre capacité à nous adapter à des défis uniques. Nous sommes bien positionnés pour une année solide et je suis convaincu que nous sommes sur le point de réaliser une croissance significative au cours des prochaines années », a affirmé Morris Goldfarb. 

G-III table sur des ventes annuelles de 3,28 milliards de dollars pour l'exercice 2019/20, alors que le bénéfice net devrait se situer entre 163 millions et 168 millions. Pour le deuxième trimestre, la société prévoit  660 millions de dollars de chiffre d'affaires et des gains oscillant entre 8 millions et 13 millions. A la suite de l’annonce de ces résultats, les actions de G-III ont chuté de plus de 7 % à l’ouverture de la Bourse.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Tags :
Autres
Business