Gémo conçoit une capsule grande taille avec l’influenceuse Lalaa Misaki

Surtout pas pensée comme une déclinaison grande taille de la collection « classique » de Gémo, la capsule mode imaginée ce printemps avec l’influenceuse et blogueuse Lalaa Misaki entend répondre à certaines problématiques rencontrées par les femmes rondes.


La blogueuse Lalaa Misaki compte plus de 61 000 abonnés sur Instagram. - Alix de Beer

« De nombreuses clientes 44/46 et plus ont des difficultés à trouver des vêtements qui leur vont parfaitement et surtout les satisfont en matière de style et de prix, évoque Axelle Marot, chargée des relations influenceurs chez Gémo. Elles se tournent aussi de plus en plus vers Internet. C’est dans l’intérêt de l'enseigne de tenter de répondre à leurs attentes. »

Pour se connecter plus finement à cette clientèle, l’enseigne du groupe Eram, qui possède déjà une ligne grandes tailles, a fait appel à l’influenceuse Lalaa Misaki il y a plusieurs mois. De cette collaboration avec les équipes style dans le Maine-et-Loire est née une mini-collection estivale de huit modèles, en vente à partir du 25 avril dans 140 magasins du réseau de la chaîne (qui compte en tout 444 adresses), ainsi que sur sa plateforme e-commerce. Elle comprend notamment un ensemble pantalon et blazer rose en satin de coton, une robe longue, un top imprimé tropical ou encore un maillot de bain. Des modèles déclinés du 44 au 56, affichés à des prix oscillant entre 14,99 et 49,99 euros.

Côté détails techniques, plusieurs solutions ont été mises en place : en plus du système de fermeture classique du pantalon (zip et bouton), on note la présence d’un élastique à la taille pour s’adapter à la cambrure, tandis que le caraco possède deux petites fentes en bas sur les côtés pour éviter l’effet accordéon. La combishort redescend un peu plus bas que d’ordinaire afin d’empêcher le frottement des cuisses tandis que le maillot de bain arbore des bretelles larges et réglables pour le maintien.

A l’occasion de ce lancement, Gémo a commandité un sondage sur « Les Françaises, leur morphologie et la mode ». Seule une Française sur deux pense être dans la moyenne des standards de la mode actuelle en taille (51 %), tandis que 56 % estiment que les enseignes de prêt-à-porter ne prennent pas en compte la diversité de morphologies des femmes dans la création de leurs collections.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterCollection
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER